Where to invade next de Michael Moore

Encore une fois, Michael Moore brise les codes du rêve américain avec son nouveau documentaire Where to Invade Next, dans le même esprit que son très connu Bowling for Columbine. L’idée étant de démontrer les défauts du système social américain en glorifiant les aspects positifs de systèmes européens et africains. Comme à son habitude c’est avec humour et auto dérision qu’il agit, clamant vouloir « envahir » tous les pays qu’il visitera afin de rapporter les idées qui permettent une bonne cohésion nationale, aux États-Unis. À plusieurs reprises, on rigole franchement ou, on s’agace. Ici Michael Moore mêle l’horreur à l’agréable.

michael moore

Alors que ce voyage multiculturel nous plonge dans un apprentissage de 2h, toutes les informations qui s’en dégagent ne sont pas un plaisir pour le spectateur. Du budget de guerre au traitement des prisonniers, les clichés négatifs américains sont mis en avant ici avec beaucoup de crédibilité, ce qui les rendraient presque indéniables. Ce documentaire nous amène donc à nous questionner sur les égalités des chances ainsi que le respect de la dignité humaine et l’acceptation de l’autre aux États-Unis.

Mais il y a aussi du beau dans cette œuvre didactique, notamment l’attention portée à la culture et au fonctionnement de certains pays vers lesquels les caméras sont de manière générale moins orientées.

Un beau documentaire multiculturel, en somme.

De plus, Michael Moore fait ici preuve d’une grande sincérité, peut être un moyen pour lui de nous ouvrir les yeux sur ce patriotisme qu’appliquent les Américains à outrance.

Tendrement,
Alexandra Givanovitch
Le Beau Bug

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-huit − 17 =