Waves/Erased – le nouvel Ep de Diamond Fizz

Le groupe Diamond Fizz est un jeune quatuor de rock indé en provenance de Paris, dont la moyenne d’âge tourne autour de 21 ans. Ils ont émergé en 2011 avec un premier Ep baptisé The Lenience. Ils ont récemment joué avec les groupes de rock The Earl Grey et Oh Dear Vegas, au cours d’une soirée à La Maroquinerie (http://www.lamaroquinerie.fr/Accueil/). Ils sortent également un nouvel Ep intitulé Waves/Erased, dans lequel on entrevoit une formation plus mature, dont la technique s’est bonifiée avec le temps. Et si je vous dis qu’ils s’inspirent du rock anglais des 90’s, avec des groupes comme Radiohead ou Muse, ainsi que de la scène actuelle  du côté de Foals et Bloc Party, cela vous donnera peut-être envie d’écouter Waves/Erased.

Le disque s’ouvre sur Lower Your Expectations, titre aux guitares nerveuses et délicates, aux percussions entêtantes, jusqu’à ce qu’un chant aux modulations harmonieuses fasse retentir un cri plein d’espoir et de vie. On s’empresse de repartir dans ce voyage rock’n’rollesque à bord de Fairy, titre plus épurée qui délivre une mélodie charmeuse, empruntant des sonorités à la pop, afin de s’envoler vers des compositions plus aériennes. Diamond Fizz poursuit sur cette lancée avec Release, qui fait basculer l’Ep vers un rock plus mélancolique. On repart sur des riffs percutants avec Precious, morceau au son nettement plus saturé, avec ces textures abrasives et plus métalliques, qui rapproche le groupe du noise rock. Enfin, on revient à ce rock indé solaire qui fait la signature de Diamond Fizz, avec Desperate Old Souls, qui conclut l’Ep sur une touche plus légère en reprenant ces compositions aériennes. Un moment d’évasion lors de la fin de journée, alors que le soleil s’éteint à l’horizon, les compositions de Diamond Fizz susurrent la B.O des instants frénétiques et rêveurs qui donnent leur sève à la jeunesse.

Waves/Erased produit un rock sauvage et puissant, avec des refrains imbibés d’une ardeur juvénile, rappelant par certains aspects la scène anglo-saxonne. Les montagnes russes rock’n’rollesque que délivre  Diamond Fizz seront bientôt à découvrir en live, via une tournée à travers la France. Avis aux amateurs !

Tendrement, Le Beau Bug.