Victoire Oberkampf – Song for a city

@Cais das Colunas

Durant l’été 2017, Victoire Oberkampf a décidé de sortir, chaque mois, une chanson et son clip. Petit à petit, nous découvrons Before the storm, Dusty Withers, et Song for a city ; des compositions new-yorkaises qui forment aujourd’hui son album, Song for a city. Cet album, c’est 5 titres qui articulent ensemble un carnet de voyage plein de douceur et de charme.

Les premières notes de guitare s’élèvent dès le premier titre, Before the storm. On plonge alors dans l’univers sweet folk distinctif de l’artiste. Le rythme de Before the storm est entraînant, les percussions et les arrangements vocaux s’harmonisent, tandis que la voix nous fait lentement glisser dans un petit cocon bien moelleux.

Le titre phare de cet album, c’est Song for a city. Une ode à l’amour de la ville dans laquelle Victoire Oberkampf a composé son album : New York. On y retrouve les notes de guitare, accordées à sa mélodieuse voix, que l’on aime tant chez elle. On décèle alors les influences des artistes comme Piers Faccini ou Camille. Également inspirée des chansons françaises de son enfance, elle nous rappelle parfois Roo Planes, Kodaline, ou encore Barbara sur Le Son de la Pluie, quatrième titre de l’album.

Aucun superflu ni de trop-plein dans Song for a city. C’est juste ce qu’il faut, une délicate partie instrumentale et une voix mise à nue qui nous donne des frissons. Mais Victoire Oberkampf, c’est avant un univers folk et gospel, que l’on retrouve sans aucun doute dans Dusty Withers. Sur ce titre, les accords de guitare déploient des sonorités folk américaines et l’artiste ose porter sa voix sur des montées plus lyriques. Une composition minimale, une guitare et une voix, qui continuent encore et encore de nous faire planer. On vous laisse découvrir la suite.

Après avoir tournée avec le groupe Elessar sur les scènes parisiennes, Victoire Oberkampf écrit jour après jour son carnet de voyages. Entre juin et novembre 2014, elle crée le projet Diaro do verao, une collection de chansons traditionnelles, de reprises, et d’originaux, enregistrés en live dans des endroits uniques.

Son album, Song for a city nous fait sillonner la terre, Victoire Oberkampf s’est d’ailleurs inspirée de ses voyages en Afrique et au Brésil. L’album est rempli de tendresse et de délicates notes pleines de chaleur et de passion. On l’écoute volontiers, un casque sur les oreilles, coupés du monde.

Retrouvez Victoire Oberkampf sur les internets :
Facebook
Soudcloud
Youtube
Instagram
Twitter
Site officiel

Tendrement,
Jeanne Bailly
Le Beau Bug

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    4 × 2 =