Une nouvelle campagne pour la sauvegarde des espèces

L’agence de publicité Young & Rubicam Paris s’est récemment mise au service de l’IFAW, une ONG visant à défendre les espèces menacées. En effet, force est de constater que certains animaux ne trouveront bientôt plus leur place sur terre en raison des nombreux trafics d’espèces sauvages. C’est notamment le cas des baleines et des éléphants, qui ne cessent d’être la proie des braconniers depuis de nombreuses années. Selon le Fonds International pour la Protection des Animaux, 25 à 35 000 éléphants sont tués chaque année. Cette hausse du braconnage est alimentée par une hausse constante de la demande d’ivoire en Asie.  A ce rythme là, ces pachydermes se seront définitivement éteints d’ici dix ans. De plus, le trafic d’espèces sauvages serait la quatrième activité criminelle la plus lucrative, juste après le trafic de drogues, de contrefaçons et d’être humains.

Afin de faire réagir, Young & Rubicam à choisi d’axer sa campagne sur le parallèle entre les nouvelles technologies et les choses que l’on ne peut fabriquer, tels que les animaux. Les deux visuels mettent ainsi en scène une imprimante 3D essayant de reproduire une baleine et un éléphant, deux espèces en voie d’extinction.

A travers cette campagne print, le but est de montrer aux générations présentes et futures que le progrès technologique n’est pas la solution de tous les problèmes. La vie reste une chose que l’on ne peut reproduire via de simples boutons.

IFAW-International-Fund-for-Animal-Welfare-imprimante-impression-3D-print-printer-baleine-whale-elephant-publicite-communication-animaux-agence-young-rubicam-yr-paris-2