The Marginal, Pain & Beauty – The Marv

La beatmakeuse The Marv nous revient avec ce quatrième Ep baptisé The Marginal, Pain & Beauty, en libre téléchargement sur sa page Bandcamp (http://themarv.bandcamp.com/album/the-marginal-pain-beauty). Totalement auto-produit, ce nouveau disque nous révèle des émotions plus noires que par le passé.

L’Ep s’ouvre sur The Marginal, une mélodie inquiétante mêlant notes issues de musiques orientales et ritournelles d’abstract hip-hop. Les synthés deviennent abrasifs et enflamment les rythmiques. Jasmin Beauty Dew s’apparente plus à de l’électro-trap, où rythmiques denses et voix d’opéra éthérées se côtoient avec élégance. Struggle In The Wood démarre sur un kick assez calme, rejoint par une voix déformée. La montée se fait lente et intense, avant que les synthés ne fassent pleuvoir un déluge de rythmes hip-hop épurés. Dull Pain délivre des basses puissantes sur une plage sonore où viennent se greffer quelques objets sonores décalés, qui prolongent cette ambiance inquiétante omniprésente dans l’Ep. C’est alors que des synthés langoureux délivrent une mélodie plus douce et sereine. Accompagnées de quelques samples, les nappes synthétiques qui forment le cœur de cet Ep se révèlent obscures tout en restant entêtantes.

The Marginal, Pain & Beauty se montre audacieux dans un genre quelque peu galvaudé, où le sample vocal est utilisée à outrance par exemple. The Marv développe astucieusement les sons peuplant l’imaginaire acoustique de l’Inde et du Sri Lanka dans ses compositions, pour un ensemble innovant. Pas de doute, le beatmaking français à de beaux jours devant lui avec de talentueux artistes comme The Marv.

Tendrement, Le Beau Bug.