The Colorist & Emiliana Torrini – The Colorist & Emiliana Torrini

Vous vous souvenez surement d’Emiliana Torrini et son incroyable morceau Jungle Drum. La chanteuse est de retour avec une nouvelle version de ce morceau et un nouvel album éponyme ,The Colorist & Emiliana Torrini comme vous l’avez compris, en collaboration avec The Colorist, un orchestre des plus original. Sortie le 9 décembre 2016, on attendait ce projet avec engouement et impatience.

À la fois doux et entrainant cet album est clairement une réussite. À la manière du tube qui a fait connaitre la Miss Torrini, l’album est souvent composé de Jungle Drum, qui ajoute à la douceur de sa voix un coté un peu sauvage.

Caterpillar le premier morceau de l’album commence avec un violon/violet et des effets sonores qui paraissent un peu cacophoniques, avant de nous plonger dans un univers haut en couleur, en attendant l’arrivé de la divine voix de la chanteuse, ça commence bien. When We Dance, le quatrième morceau, est pour nous le tube de cet album, d’ailleurs ce fut le morceau choisi pour annoncer l’arrivée de l’album le 16 novembre 2016. Le septième morceau, Today has been OK, nous rappelle un peu l’univers de son album Me and Armini (dont on vous parle plus bas) ainsi que le très doux Thinking Out Loud qui arrive juste après le fameux Jungle Drum (le huitième morceau) dans une version plus orchestrale bien sûr, et plus … live. Et pour finir Bleeder, qui nous donne envie de nous mettre devant un gros feu de cheminé, bien au chaud et de se détendre, comme le reste de l’album.

Emiliana Torrini est née à Kópavogur en Islande, le 16 mai 1977, d’un père italien et d’une mère islandaise. En 1994 elle sort son premier album qui ne sortira qu’en Islande, c’est alors le début de sa carrière. En 1999 sort son quatrième album produit par Roland Orzabal de Tears for Fears (rien que ça), Love in the Time of Science fut le premier album qui sortit mondialement et qui l’a fait connaitre. Son sixième album sort en 2008, Me and Armini et fut comme un épanouissement dans sa carrière. C’est grâce à cet album qu’on a découvert cette sublime chanteuse, un album sublime dont on ne peut vous citer un morceau, tellement tout est vraiment parfait. Vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Pour la petite anecdote, c’est elle qui a chanté le thème final du film de Peter Jackson, Le Seigneur des Anneaux – Les Deux Tours, Gollum’s Theme.

The Colorist Orchestra est fondé par les belges Aarich Jespers et Kobe Proesmans en 2013. Composé de huit membre et leurs instruments hors du commun, Kobe Proesmans (percussion, calebasse), Aarich Jespers (percussion, flapamba), Sep François (percussion mélodique, hammered mbar), Wim De Busser (grand piano, piano préparé), Tim Vandenbergh (contrebasse, el.bass), Gerrit Valckenaers (Clarinette basse, des pierres, des miroirs, bol en verre et l’électronique), Jeroen Baert (violon), Karel Coninx (violet) et est un groupe à suivre.

Une tournée est organisée en 2017, même si Emiliana a prévenu qu’à partir de février, elle devrait prendre une pause de quatre à cinq mois pour s’occuper de son bébé qui arrive. “Come and join us for a beautiful evening of painting with music. After February I am taking four or five months leave from playing live…. I have a baby in the belly… and so The Colorist Orchestra and I will take a break from playing until I am set to go again”.

The Colorist & Emiliana Torrini sur les internets
The Colorist :
– Le site
Facebook
Instagram
Youtube
Soundcloud

Emiliana Torrini :
– Le site
Facebook
Twitter
Youtube
Soundcloud

Tendrement,
Le Beau Bug

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    dix-neuf − deux =