Le temps d’un weekend de Martin Brest

La rencontre, le temps d’un weekend, entre un étudiant et un vieillard que tout oppose.

La force du film, et de cette rencontre, réside en effet dans le paradoxe qui existe entre les deux protagonistes. Charles Simmons est jeune, timide et démunie mais il a la vie devant lui. Le lieutenant-colonel Slade est vieux, arrogant et aisé mais n’a plus que le souvenir d’une vie qui est aujourd’hui derrière lui.

Ni Charles ni Slade ne souhaite passer le weekend de Thanksgiving en compagnie de l’autre et pourtant ils vont vivre ensemble une aventure qui changera à jamais leur vision de la vie.

le temps d'un week-end / Al Pacino

Le film est porté par la prestation remarquable d’Al Pacino, qui lui permettra de décrocher son premier Oscar en tant que meilleur acteur, mais également par les choix de réalisation de Martin Brest qui décide, à travers la longueur du film, d’approfondir la vie et le caractère de chacun des personnages.

Ce format long, souvent critiquée, est pourtant primordiale afin que les personnages et leur histoire ne soient pas seulement survolés et conduit indéniablement à ce que le spectateur soit ému par le dénouement de cette aventure.

Le temps d'un week-end

La bande originale a pour sa part été confiée à Thomas Newman qui réussit à magnifier la mise en scène de Martin Brest et amplifier les émotions dégagées par les acteurs.

A tout point de vue, le film peut être considéré comme une réussite et une nouvelle fois, la performance d’Al Pacino doit être soulignée car il est presque capable à lui tout seul de transformer un bon film en chef d’oeuvre.

Il s’agit d’un classique, vous ne l’avez pas vu ? Il est temps.

Titre original : Scent of a Woman
Réalisateur : Martin Brest
Acteurs : Al Pacino, Chris O’Donnell, James Rebhorn, Gabrielle Anwar, Philip Seymour Hoffman
Durée : 2h37
Genre : Drame
Date de sortie : 24 mars 1993
Bande annonce :

Tendrement,
Baptiste Leroy
Le Beau Bug

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 + 17 =