SLY JOHNSON – THE MIC BUDDAH

Soul, Funk, Hip-Hop ajoutez à ça quelques notes de beat-box pour un combo parfait réunit par Sly Johnson dans The Mic Buddah.
Sorti en novembre 2015, Sly Johnson, ancien membre du collectif de rap français Saïan Supa Crew et Simple Spirit sortait son 2ème LP solo. Auparavant chez Universal Music GMBH, il a cette fois signé avec le label indépendant Heavenly Sweetness. L’album a été finançé par crowfunding pour une collecte de 8600€ en à peine 20jours !
Surnommé The Mic Buddah, il en donne le nom à cet opus et y invite Oxmo Puccino, Magic Malik, Valérie Delgado, Erik Truffaz

Un 2ème LP plus personnel, tiré de l’enseignement de toutes ses expériences musicales antérieurs. Ouverture de l’album – 2:20min – pour une première « mise en oreille ». Des chants planants et un beat-box s’installe pour régner, la température est prise!

Certains titres sont en anglais, apportant le rythme que seule cette langue est capable d’entraîner : EVRBDD (Everybody Dancin’) et Good Morning dont le groove et la joie transmisent ne pourront pas vous être insensible. D’autres en français, comme avec Les Fleurs du Mal, mettent l’accent sur les paroles d’un rap plus poétique. Nasty Girls célèbre l’Amour de façon funky-groovy avec un solo de basse qui fera le plus grand plaisir de nos oreilles, un titre aux airs de Lenny Kravitz et même Prince. Why en featuring avec Rachel Claudio, Valerie Degado, un son funky très aériens, où la trompette d’Erik Truffaz trouve sa juste place. Un album alliant soul, funk, pop, rap, tous lié à l’histoire de Sly, lui donnant une homogénéité.

Sly Johnson voit le jour en 74 du côté de Montrouge, à Paris. C’est à l’écoute de Jazz et musique afro-cubaine qu’il va grandir, influencé par des voix comme celle de Marvin Gaye. Il participe au collectif Saïan Supa Crew sous le nom de Sly the Mic Buddah qui vont lui permettre beaucoup de rencontres comme celles de The Pharcyde, Camille, Erik Truffaz, Oxmo Puccino… pour se recentrer en 2010 avec 74, 1ère album solo, année de sa naissance.

Si l’envie vous prend de voir ce qu’il a dans le ventre en live, il sera présent au festival Le Week End Des Curiosités, le 3 juin à Ramonville.

Sly Johnson sur les internets :
Son Facebook
Son Site
Son Deezer

Tendrement,
Laurène,
Le Beau Bug.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-huit + 13 =