Le Silence des agneaux de Jonathan Demme

Le Silence des agneaux, long métrage réalisé par Jonathan Demme, se base sur le 3e volet d’une tétralogie écrite par Thomas Harris. La tétralogie se compose ainsi d’un préquel Hannibal – Les origines du mal, puis de Dragon Rouge, du Silence des agneaux et d’ Hannibal Lecter. L’ensemble de cette œuvre a bien sur été adapté au cinéma mais le Silence des Agneaux fut le premier à apparaitre sur nos écrans* et le seul à présenter un tel succès.

L’histoire tourne autour d’Hannibal Lecter, interprété par Anthony Hopkins, psychiatre et psychopathe cannibale incarcéré en QHS.
Ce dernier, bien qu’emprisonné et limité dans ses interactions avec l’extérieur, s’avère être la clé d’une enquête du FBI visant à arrêter un tueur en série, spécialisé dans le meurtre et la découpe de jeunes femmes. Toutefois, pour obtenir cette clé, Jodie Foster, brillante stagiaire du FBI, devra accepter la psychanalyse du Docteur Lecter, longue et savoureuse de 118 minutes.

Le silence des agneaux
La présence de deux psychopathes, reprenant les traits de 8 psychopathes américains contemporains, prouve à quel point le côté psychologique prime sur l’action dans ce film. Le Silence des agneaux ne peut donc être dépeint comme un thriller policier mais plutôt comme un thriller psychologique qui symbolise l’émergence du profiling sur nos écrans.

Bien que basé sur un roman, le Silence des agneaux se distingue par une réalisation splendide tant dans l’image que dans le choix de la bande originale et par un scénario parfait dont les dialogues semblent avoir été fait sur mesure pour Anthony Hopkins.

Le silence des agneaux
En témoigne la rafle de la quinte majeure aux Oscars (meilleur acteur, meilleure actrice, meilleur scénario adapté, meilleur réalisateur et meilleur film) qui n’a eu lieu que deux autres fois dans l’histoire du cinéma. Nul besoin d’en dire plus tant la découverte du film par soi même est un pur bonheur et un moment  gravé dans la mémoire.

Vous ne l’avez pas vu ? Il est temps.

* Pour être entièrement correct vis à vis de cette œuvre, il est important de préciser que Dragon Rouge avait précédemment été adapté au cinéma par Michael Mann sous le nom du Sixième sens mais ce long métrage ne fait pas partie de la tétralogie débutée par le Silence des agneaux en 1991.

Sortie : 10 avril 1991
Titre original : The silence of the lamb
Réalisateur : Jonathan Demme
Acteurs : Anthony Hopkins, Joddie Foster, Scott Glenn, Ted Levine, Roger Corman, Chris Isaak, George A. Romero
Genre : Horreur, Thriller
Origine : Américain
Bande Annonce :

Tendrement,
Baptiste Leroy
Le Beau Bug

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

onze − 9 =