Sampha – Process

Découvert à travers les morceaux Hold On, Something Goes Right ou encore Trials of the Past de SBTRKT, Sampha et sa voix hors du commun nous avait marqué. Le 17 Mai 2016, le premier single, Timmy’s Prayer annonçait la douceur de ce nouveau projet solo, avant de découvrir le single principal Blood On Me qui fut dévoilé avec le nom de l’album le 26 Août 2016.
Il y a quelques jours, le 3 février 2017, le chanteur britannique sortait son très attendu premier album. Intitulé Process, cet album est encensé par la critique et répond à nos attentes !

De la chambre au studio, de l’electro au lyrique, Process frappe fort ! Le mélange entre les émotions émanant de sa voix et ses envoutantes instrumentales donne des frissons dès le premier morceau Plastic 100°C.
S’en suit le 2e single dont on vous parlait plus tôt Blood On Me, un peu plus entrainant que le morceau précédent, qui nous rappelle un live qu’il avait donné avec SBTRKT pour iTunes. (ca se passe ici)
Dans la même ligné Kora Sings est surement le morceau le plus dynamique de l’album rythmé par de nombreuses percussions comme si son ami Aaron Jerome aka SBTRKT, musicien et batteur l’avait accompagné. Qui sait ?
Retour au lyrique avec un morceau acoustique, No One Know’s Me Like The Piano le 3e et dernier single de cet album sortit le 12 janvier. Sa voix, son piano, douceur assurée.
Avec Take Me Inside on a comme ‘un morceau de transition’ qui à la fois prolonge le côté lyrique du précédent mais annonce le retour, ou plutôt l’arrivé de Reverse Fault un morceau plus rythmé. 
Dans Under, les paroles sont fortes, et nous touchent profondément, on ne parle plus de sa voix et de son travail instrumental, vous l’avez compris on est dans la passion, mais là, ça va plus loin, de par son texte. (Cela ne veut pas dire que les autres morceaux n’ont pas de sens, juste que celui-ci nous a plus touché) Peut-être que la présence de Kanye West à l’écriture l’a fait voir différemment.

I wonder, sit and watch you wonder
I see you manipulate your lover
Take cover, waves come crashing over us
And I go under

Arrive ensuite le premier single dont on vous a déjà parlé Timmy’s Prayer, qui ne fait qu’accentuer nos précèdent propos, c’est à la fois doux et puissant, beau et perturbant, c’est parfait. Même combat pour Incomplete Kisses.
Puis on termine sur What Shouldn’t I Be, où la remise en question, l’amour, le pardon sont les réflexions, comme dans tout cet album d’ailleurs. 

What shouldn’t I be?
It’s not all about me

Chanteur, écrivain ou encore producteur, Sampha Sisay aka Sampha, est originaire de Modern South dans le sud de Londres. À seulement 27 ans il a collaboré avec les plus grands, comme principalement SBTRKT mais aussi avec Jessie Ware, Drake, Kanye West, Solange, Koreless, Lil Silva ou encore Katy B. Depuis 2010, l’année de son premier EP Sundanza il est signé chez Young Turks, une franchise d’XL Recordings sur laquelle on peut retrouver The XX, Jamie XX, FKA Twigs, SBTRKT ou encore Koreless.

Alors vous l’avez compris sa renommée n’est plus à faire, maintenant il est temps de profiter et d’écouter ce premier album en boucle ainsi toutes ces collaborations en attendant la tournée et ses prochains projets.

Sampha sur les internets :
Son Site
FacebookTwitter
Instagram
Soundcloud

Tendrement,
Le Beau Bug

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    4 × 2 =