Sam Dian – Blue Desire

Voilà un artiste au groove certain que vous n’êtes pas prêt d’oublier de sitôt. Bien qu’il cumule près d’un million d’écoutes sur les plateformes de streaming, Sam Dian est un artiste discret, alors que sa musique a tout le potentiel pour faire danser les plus grandes foules cet été. Assemblage parfait de beat électronique, de groove house et funk et de voix catchy, le premier EP de Sam Dian, Blue Desire, est le cocktail musical parfait pour vos prochaines playlists de vacances ! Avis donc aux amateurs de good vibes et de mélodies solaires, cet EP est fait pour vous.

Détrompez-vous, ce n’est pas Fakear que vous entendez dans les premiers instants de Blue Desire. Non non, il suffit d’attendre que la voix de Sam Dian se fasse entendre et que les couches sonores musicales s’accumulent pour saisir l’essence de la musique de l’artiste. Mélange de piano organique et de sonorités électroniques, les influences funk se font sentir rapidement lorsque le premier refrain est passé.

Et si Blue Desire vous a donné un bel aperçu du potentiel dansant des oeuvres de l’artiste, passez un peu de temps sur La Patinoire. Featurant la chanteuse Makéda Manne, La Patinoire est le premier titre en français de l’EP. Nonchalant, relax, le titre donne des airs d’été au lieu de divertissement par excellence de l’hiver.

“I want you to love me
Love me like a movie star”

Arrive ensuite le titre phare de l’EP : Movie Star. Résolument fun et funk, les accords de guitare accompagnés d’un beat électro léger nous donnent envie de danser, mais aussi de chanter à tue-tête les deux phrases qui forment ce refrain. Et si Sailing évolue dans la même veine que Movie Star, Don’t tell me surprend. Si de par son nom on s’attend à un titre en anglais, il en est tout autrement. Alternant un chanté-parlé français dans les couplets et des refrains chantés en anglais, Don’t tell opère une véritable coupure dans la dynamique de l’EP, comme le ferait un entracte dans une pièce de théâtre.

Pour ce qui en est du reste de l’EP, on vous laisse le découvrir par vous-mêmes. Et si vous vous demandez à quoi ressemble l’univers visuel de Sam Dian, on vous rassure, c’est tout aussi coloré que sa musique. On vous laisse sur le clip de Blue Desire, clip qui mêle univers réaliste, motion design et scénographie qui semble inspirée d’un tableau de Mondrian.

Sam Dian, Samuel Ferhadian de son vrai nom, est un auteur-compositeur-interprète multi-instrumentiste, qui compose sa musique en ayant pour influences des genres divers mais complémentaires, allant de la soul à la funk en passant par le jazz et le l’indie. L’artiste, signé chez Emprise Music, label dénicheur de talents qui a suivi Mome à ses débuts, prépare déjà son premier album, et il est assez facile de dire qu’on l’attend déjà avec impatience.

Retrouvez Sam Dian sur les internets :
Facebook
Instagram
Soundcloud
Youtube

Tendrement,
Cloé Gruhier,
Le Beau Bug.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-huit − dix =