Ruby Empress – Empressionism

Ruby Empress s’inspire de l’art pour créer, et plus particulièrement de celui des maîtres précurseurs et du pop-art dans une appropriation contemporaine. Empressionism sorti ce 10 février 2017, regorge de six morceaux avec assez de contenus pour nous donner une image de leur univers musical. Un univers acidulé et solaire aux sonorités pop-psychédélique. Il est grand temps pour vous de découvrir cet EP !

À première vu la pochette est bien empreinte au pop-art, des taches de couleurs roses aux allures de fleurs sur fond noir se dessinent. De part cette pochette on s’imagine bien un univers édulcoré, doux, singulier voir mélancolique sous le signe de l’élégance. On découvre alors une disco aérienne avec une touche de rock psyché. Du vieux pour faire du neuf ou du neuf à vieillir, en tout cas Empressionism fait ses preuves pour lancer un mouvement musical proche de celui des australiens Tame Impala.

Ruby Empress mêle la musique à l’art et ouvre l’EP sur Danseuses de Delphes en référence à la sculpture grecque, ainsi qu’au premier livre des Préludes dont s’en est inspiré Claude Debussy. Comme dans l’analyse de l’œuvre, on ne peut s’empêcher d’imaginer les danseuses en ascension sur les marches du temple.
Mélancolie élégante retrouvé sur Lovelight – JV-30, car si du nom Empressionism ils célèbrent les impressions perçues à la réalité, sur ces quelques notes de synthés on se retrouve plongé dans l’amertume d’un slow d’une fin de soirée.

La poésie est un art, Ruby Empress n’a pas oublié de l’honorer. Et encore moins The Empress qui fixe un point final a ce tout premier projet. Les cordes de guitare ont la chaleur d’une caresse et laisse une voix féminine nous murmurer à l’oreille. On croirait entendre l’Impératrice, sur ces mots elle nous parle de façon clair et réfléchis de la vie et l’amour.

Every day, minute, second, moment is important
I know this now
My body want to take place in this world.

Clip décalé en accord avec la musique, réalisé par nos copains de la Meskaprod.

Ce quator originaire de Göteborg est composé de Tom Serner (voix principale), Axel Agervi (clavier, voix),  Melker Petterson (guitare/basse) et Gustav Hyllstam (batterie). Âgés de 22 ans, leur aventure commence en mai 2016 pour Ruby Empress avec le single Deluca. Sur ces débuts discret, le groupe connaît un véritable tremplin grâce à la radio suédoise Sveriges Radio P3, équivalent de l’ancien Le Mouv’. Empressionism signe le premier projet du jeune groupe déjà très prometteur, il suffit de découvrir leur musique avec grand plaisir !

Ruby Empress sur les internets :
Son Site
Son Facebook
Son SoundCloud

Tendrement,
Laurène,
Le Beau Bug.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix − un =