RONE, CREATURES

 Erwan Castex a eu très peu de vacances depuis le succès retissant de son album Tohu Bohu en 2012. Plus connu sous le pseudonyme Rone, Erwan est un producteur français de musique électronique qui sort en ce début d’année 2015 son troisième album Creatures. Signé sur le label Infine Music, il s’affiche comme un des meilleurs artistes de la scène électronique française.

Erwan grandit à Paris et suit des études de cinéma à la Sorbonne, il a appris la musique et le synthétiseur en autodidacte. Il produit à ses débuts des albums de musique électronique pour certains artistes avant de sortir en 2008 son premier EP Bora sur le label Infiné sous le pseudonyme Rone. Le morceau Bora Vocal est repéré par Agoria qui l’intègre dans sa compilation At the Controls, ce qui amènera à Erwan ses premiers contacts comme Massive Attack. S’en suit en 2009 les sorties de son deuxième EP La Dame Blanche et son premier album Spanish Breakfast, tous deux sur le label Infine. Ce dernier reçoit de très bonnes critiques dans la presse française et étrangère et Rone se révèle au grand public.

C’est le début des tournées dans les grands clubs et les grands festivals, mais ce n’est pas forcément ce qu’il cherche. En 2010 et 2011, il collabore avec des réalisateurs de cinéma et compose principalement des musiques de film. Ce n’est qu’en 2012, après s’être installé à Berlin pour retrouver l’inspiration, que Rone revient avec un nouvel EP So So So salué à nouveau par la presse musicale. En Octobre, c’est la consécration lorsqu’il sort son deuxième album Tohu Bohu. Il est élu meilleur artiste français de l’année par le magasine Trax. Il brille notamment grâce aux titres Parade et Bye Bye Macadam qui font plusieurs millions de vues sur youtube. Rone est resté fidèle au label Infine depuis sa première sortie, label reconnu aujourd’hui comme un des meilleurs pour ses artistes de qualité. En 2013, il part en tournée et collabore avec de nombreux artistes, notamment Juan Atkins, Dominik Eulberg et Chris Clark qui remixent des morceaux de son album Tohu Bohu.

En 2014, Erwan quitte Berlin après y avoir vécu trois ans et s’installe dans une maison de campagne près de Dreux où il composera en premier lieu son EP Apache et son troisième album Creatures. Il en ressort un album qui vient du cœur, beaucoup plus personnel que les précédents. Il a directement impliqué sa famille, la pochette a été réalisée par sa femme Liliwood et on peut entendre les gazouillis de sa fille sur le titre Calice Texas. Il s’entoure également de plusieurs artistes reconnus comme Etienne Daho, Bryce Dessner de The National ou encore François Marry chanteur du groupe François and the Atlas Mountain. Creatures est un opus à la réalisation parfaite, où Rone expérimente et nous fait découvrir des sons dont il a le secret. On l’entend s’essayer à des textures plus jazzy ou plus hip-hop, qui sortent du registre qu’on lui connaissait mais qu’il arrive toujours à sublimer. Creatures est un album où Rone a réussi à retranscrire ses envies et pulsions créatives sur les 12 titres qui composent l’album.

Le CV de Rone est déjà bien remplie, sa carrière dans le monde de la musique électronique est impressionnante. Reconnu dès 2012 comme un prodige du synthétiseur et un des meilleurs artistes français, il confirme en 2015 avec son troisième album Creatures qu’il n’a pas fini de nous envoyer dans de longs rêves éveillés.

Tendrement.