Reservoir Dogs de Quentin Tarantino

NON ! Non le grand public n’a pas découvert le génie de Quentin Tarantino grâce à Samuel L. Jackson, John Travolta, Uma Thurman et Bruce Willis. ‘Fucking Pulp Fiction on est d’accord, même si on y reviendra, mais avant ça on a surtout eu Réservoir Dogs.

Reservoir Dogs c’est l’histoire d’un braquage, sans braquage. Du coup c’est surtout l’histoire de truands : M. White, M. Blonde, M. Orange, M. Pink, M. Blue and M. Brown. Chaque personnage a ses propres traits de caractère et ses propres méthodes criminelles mais c’est tous réunis qu’ils reflètent le mieux ce qu’on appelle aujourd’hui : le style Tarantino.

Reservoir Dogs cumule des dialogues dont la mise en scène est poussée à l’extrême, une violence démesurée, un langage outrancier, de multiples références à la pop culture et surtout, une narration non linéaire.

Reservoir Dogs

Reservoir Dogs = Quentin Tarantino.

Parlons maintenant de l’oeuvre en elle même. Il s’agit du premier film d’un type inconnu, employé dans un vidéo club, passionné de cinéma et de musique, à qui l’on ne confie pas encore 44 millions de dollars pour pondre un film complètement barré.

Tarantino dispose de 50 000 $, gagnés grâce à la vente du scénario de True Romance, et d’un peu de chance lui permettant d’accrocher Harvey Keitel et 1 500 000 $ de plus. Ce sera amplement suffisant.  Et oui… on convainc les acteurs en leur bourrant la gueule dans un bar tout en leur demandant de ramener leurs propres accessoires, on met en place un huit clos dans une ancienne morgue désaffectée, on ne bloque pas la circulation quand on filme des courses poursuites et on y ajoute de la folie et du génie pour que le tout ressemble de près comme de loin à un  ‘putain’ de chef d’oeuvre.

Une dernière chose : la musique. Il s’agit de la clé de voute de chacun de ses films et pour celui ci Tarantino souhaite créer un contraste entre la violence des scènes et l’ambiance musicale. 

Les musiques sont parfaites et la violence crève l’écran.

Reservoir Dogs

Ce petit bijou réussira à pointer le bout de son nez à Sundance et à Cannes, ce qui à l’époque relevait de l’exploit.

Aujourd’hui tout est bien différent pour Quentin, sans effort et réussi ou non, chacun de ses films pointe son nez partout et fait la course aux statuettes les janvier suivants.

Il s’agit d’un classique, vous ne l’avez pas vu ? Il est temps !

Fiche Technique :
Titre : Réservoir Dogs
Date de sortie : 23 octobre 1992
Réalisateur : Quentin Tarantino
Acteurs : Harvey Keitel, Tim Roth, Michael Madsen
Genre : Policier, Thriller
Nationalité : Américaine
Bande Annonce :

Tendrement,
Baptiste Leroy
Le Beau Bug

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sept + 19 =