Radio Mon Mirail.

Aujourd’hui ce n’est pas dans la rubrique interviewé que vous me retrouvez, en effet l’équipe toulousaine a décidé de vous présenter un projet qui nous inspire, dirigé par des passionnés.

C’est dans un endroit que nous affectionnons particulièrement, l’Echanson, que nous avons rencontré Edouard, un étudiant de la Fac du Mirail à Toulouse et surtout gestionnaire de projet de  Radio Mon Mirail.
J’ai voulu en savoir plus sur ce projet étudiant qui aujourd’hui prend des accents de réel projet culturel. A cette occasion, c’est dans un pub typiquement anglais et hors du temps que j’ai rencontré les trois piliers du projet : Edouard le papa cool, Léa la maman relou et Maxence un grand passionné de musique. Trois univers différents, des envies différentes, pour un même projet qu’ils alimentent à travers une radio et un site internet, tout ça tenu par des étudiants de la Fac du Mirail en soif de culture et d’expression.

Pourquoi « Mon Mirail » ?
Et bien comme nous le dit Edouard « Nous voulions laisser transparaitre la connotation ghetto du quartier du Mirail, et garder un lien évident avec la fac de lettre engagée du Mirail »

Radio Mon Mirail, qu’est ce que c’est ?
À la base un projet étudiant avec une réelle démarche journalistique alliant des sujets comme le son, le cinéma, l’actualité et bien d’autres choses, tous animés lors de rubriques complètement atypiques.

Vous y retrouverez  les rubriques :
Rock and talk animée par Antoine un personnage atypique (qui boit du whisky pendant les émissions alors que c’est interdit), qui connaît l’histoire du rock sur le bout des doigts. Il la décompose par décennie, le paradis des amoureux du rock.
Tape dans le sample animée par Maxence, Manu et Pierre dans laquelle vous retrouverez toute l’actualité de la musique électronique et de nombreux invités avec Dj set.
L’émission cinéma animée par Marjolaine (aussi ingé son) et Léa, sur laquelle vous pourrez retrouver les sorties de la semaine mais aussi de nombreux focus sur des réalisateurs ou des films.
Adopte un geek animée par Karel et Rémi, qui comme son nom l’indique, traite de jeux vidéos et du monde geek.
Nation zoulouze animée par Edouard et Thomas, sur laquelle vous retrouverez toutes les sorties rap et de nombreux invités avec interviews et freestyles.
M tes News qui est une rubrique moins régulière, mais qui traite de sujet bien précis comme par exemple la loi de l’enseignement.
Et pour terminer La grosse émission animée par Edouard, qui le plus souvent anime le débat et interview, avec Léa, les deux invités de l’émission. Olivier écrit les nouvelles, Lucas fait le point musique et pour terminer Marie-Alix réalise des chroniques sur des thèmes qu’elle affectionne particulièrement, comme la psycho ou encore la philo.

test-2

Vous l’aurez compris, ce média met donc en avant la culture et les artistes qui baignent dedans. Il est vrai que ce projet reste un projet étudiant, mais les chroniqueurs de Radio Mon Mirail n’hésitent pas à saisir toutes les opportunités qui se présentent à eux, et ont par exemple monté un site depuis quelques mois, tenu par Sarah, Karel, Lucas et Amandine sur lequel vous retrouverez bien entendu toutes les émissions mais aussi les évènements sur lesquels ils sont présents, ainsi que le Lookbook des étudiants du Mirail que l’on trouve particulièrement chouette.

Il n’y a pas de cœur de cible, juste un simple échange avec les personnes passionnés, ceux qui ne le sont pas mais qui aimeraient l’être, avec les personnes en soif de découverte. Tout ce beau mélange nous a interpellé, et a fini par nous séduire.
Ce projet nous ressemble, et il est aujourd’hui essentiel pour nous de partager avec vous cet engouement pour le milieu culturel, surtout lorsque s’est réalisé par des gens animés, passionnés, vivants.
Alors toi qui est derrière ton ordinateur et qui te retrouve dans cette catégorie de personnes, crée, échange, lance toi !

C’est signé Tendrement, Le Beau Bug

Leur page Facebook 

Leur Site 

Tendrement,
Alix Darasse,
Le Beau Bug

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix − sept =