Perfume Genius – No Shape

Le 5 mai dernier, Perfume Genius a sorti No Shape, son quatrième album. Élégant, puissant, surprenant, l’artiste reste égal à lui même. On bascule de la douceur à l’explosion, les sons se croisent et s’entremêlent, les ambiances sont uniques, l’univers du chanteur est unique ! Cet opus est une palette musicale en tout genre, le compositeur nous fait lentement goûter à son univers sans trop nous en faire profiter : plus de la moitié de l’album est composée de morceaux qui durent moins de 3 minutes ! En tout, ces 13 morceaux sont remplis d’énergie, soit elle positive ou négative…

Perfume Genius a toujours été sincère et poignant et il continue de l’être dans cet album en commençant par OthersideLe piano débute le morceau sur une triste mélodie, puis s’y rajoute la voix de ce génie parfumé jusqu’à ce qu’une explosion de lumière jaillisse le temps de quelques secondes. Ce morceau est le plus court de l’opus, ce qui rend l’instru d’autant plus intense.

“When it happens again
Baby hold on and stare them down
When it happens again
Baby hold on
Hold on
Hold on”

L’auteur compositeur est un habitué de la musique engagée, il parle très souvent de la mort, de la drogue et bien évidemment de l’amour. Ici dans Just Like Love, le troisième morceau de l’album, il continue d’assumer et de défendre son homosexualité avec fierté et courage.

“I see the sun go down
I see the sun come up
I’m moving just beyond the frame
I see the sun go down
I see the sun come up
I see a wreath upon the grave”

Wreath, le sixième morceau, commence très fort et gagne en puissance à chaque seconde. Un mélange entre pop et rock and roll, Perfume Genius semble nous parler de la motivation qui l’a poussé à arrêter sa consommation de drogues.

L’artiste a souvent idéalisé l’amour et il continue de le faire à travers Die 4 You, le neuvième morceau. Le 9 mai dernier il en a dévoilé le clip et tout n’est que douceur et volupté. Seul, assis sur une chaise, maquillé et vêtu de vêtements tous aussi extravertis les uns que les autres, il nous rappelle le clip de Paradis Perdus de Christine & The Queens (avec qui il a d’ailleurs chanté le titre Jonathan).

“You need me
Rest easy
I’m here
How weird”

Mike dédie son dernier morceau, Alan, à son compagnon. Une courte déclaration d’amour qui marque un tournant dans sa vie car l’artiste a eu un passé amoureux difficile à travers sa quête de genre et ses problèmes de drogue. Aujourd’hui il semble avoir retrouvé la paix, du moins dans ce domaine là et c’est tout ce qu’on peut lui souhaiter.

Vous l’aurez compris, Perfume Genius continue sa quête d’identité et celle-ci ne semble pas être résolue. Chacun de ses morceaux en est la preuve écrite et chantée, l’artiste nous livre ici un chef d’oeuvre d’une sincérité hors normes.

Perfume Genius est le nom de scène de l’auteur compositeur interprète américain Mike Hadreas. La candeur et les ballades de Mike dissimulent un passé difficile et des paroles traitant de religion, de drogues, de sexe, de mort, mais aussi d’amour idéalisé. Après une période difficile d’autodestruction, l’artiste s’est lentement mais surement relevé vers la lumière.

Retrouvez Perfume Genius sur les internets :
Facebook
Instagram
Twitter
Youtube
Soundcloud
Website

Tendrement,
Louise Dornier
Le Beau Bug

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 − 8 =