Les panoramas de Yadegar Asisi

Pour plus 32 mètres de haut et 360° de circonférence, les panoramas de Yadegar Asisi ont de quoi vous donner le vertige ! C’est sur des échafaudages et dans des salles impressionnantes que l’artiste vous invite à perdre les pédales. Rouen en 1431, Rome en 312, la ville de Luther en 1517, la barrière de corail en Australie, le mont Everest, le mur de Berlin… bref tout y passe!

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

©asisi, Foto: Tom Schulze

Né à Vienne, Yadegar Asisi a été diplômé de peinture à l’Académie des Arts de Berlin. C’est en 1993 et lors de la participation à la réalisation d’une exposition qu’il découvre « Le panorama comme divertissement de masse au XIX ème siècle ». Depuis, il ne cesse d’explorer ce qu’offre le procédé ayant quasiment disparu depuis le développement du cinéma. Une équipe de 15 professionnels travaille à leurs réalisations. Issus de diverses branches de métiers artistiques: des architectes, des concepteurs 3D, des graphistes et autres collaborent dans un studio basé à Berlin depuis 2003.

«Que je montre des sites urbains ou des espaces naturels, ce qui me touche, c’est la tension entre les forces créatrices : l’homme et la nature. C’est la multiplicité des formes de destin et de déclin qui m’importe ». explique Yadegar Asisi. Avec des temps forts de l’histoire ou des sites fondateurs du globe, il pousse le spectateur à l’introspection. Un multiplicité de questions, le passé, le présent et le futur s’entrechoquent dans un espace clos panoramique. L’étendu se retrouve en tension, l’extérieur s’invite à l’intérieur. La Terre, l’architecture et l’homme se côtoient sur une surface plane. L’histoire et la géographie dialoguent sur un format XXL…

Amoureux du détail, Yadegar Asisi prévoit près de 50 000 photographies, peintures, dessins et esquisses pour chaque projet. Le sujet doit être exploré dans ses plus intimes facettes. Cela implique de le visiter, le comprendre et l’apprendre. « Ce n’est qu’après avoir dessiné un objet qu’on peut le comprendre » avoue-t-il. Mêlant l’art et la science, l’artiste exerce une Renaissance contemporaine. Mantegna et Vinci  sont ses artistes de prédilection et ça se sent. Explorer, assimiler et inventer de nouveaux procédés était leur mode de création et Yadegar Asisi perpétue la tradition.

20140526_Büro_Atmo-259-675

Portrait-Yadegar-Asisi-casisi-675

De jour comme de nuit, du Nord au Sud, plein la vue et les oreilles, l’oeuvre de Yadegar Asisi vous offre un tour du monde à 360°. Traversez les époques à travers des paysages époustouflants. Rendez-vous à Leipzig, Dresde ou Berlin et bien d’autres destinations à venir.

Tendrement,
Clémentine Picoulet,
Le Beau Bug

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

dix-neuf + 6 =