Ouistreham : le cinéma social

Pendant la crise économique, la journaliste d’investigation Florence Aubenas, entreprend une expérience sociale pendant 6 mois en se mettant à la place des plus démunis. Elle retranscrit ce qu’elle vit dans son livre intitulé Le Quai de Ouistreham. Emmanuel Carrère voulant aller plus loin, met son histoire en avant sur grand écran. La voici !

Synopsis : Marianne Winckler, écrivaine reconnue, entreprend un livre sur le travail précaire. Elle s’installe près de Caen et, sans révéler son identité, rejoint une équipe de femmes de ménage. Confrontée à la fragilité économique et à l’invisibilité sociale, elle découvre aussi l’entraide et la solidarité qui unissent ces travailleuses de l’ombre.

Credits : allo ciné

Tout comme le livre, le film est chargé émotionnellement grâce à des personnages incroyablement touchants qui vont se nouer d’amitié. Malgré les conditions déplorables dans lesquelles ils vivent et travaillent, ces personnes ont le cœur sur la main et ne comptent pas lorsqu’il s’agit d’aider les autres.

Juliette Binoche interprète la journaliste en pleine action et les précautions nécessaires à prendre pour ne pas que sa vraie identité soit révélée. Cette dernière est d’ailleurs la seule actrice professionnelle du casting. Les femmes jouant à ses côtés sont caennaises et même deux d’entre elles ont vraiment travaillés aux côtés de Florence Aubenas. En intégrant ces femmes au casting, Emmanuel Carrère prend un vrai partis pris qui rajoute de l’authenticité !

Credits : allo ciné

Le film peut nous questionner sur la place des journalistes d’investigation. Se faire passer pour quelqu’un que l’on n’est pas est toujours très délicat. La difficulté réside dans les relations sociales développées au fur et à mesure de l’expérience. Être une personne fausse et ressentir de réels sentiments est une ambivalence compliquée à gérer.

Dans ce cas de figure, lorsque l’identité de Marianne est révélée plusieurs réactions sont suscitées. D’une part, certains avouent s’être fait berner en rigolant et d’autre part, certain se sentent trahies. Le personnage de Christelle regrette de s’être ouverte et d’avoir accepté de montrer son quotidien compliqué à une personne qui lui ment en lui faisant croire qu’elles partagent les mêmes « galères ». On peut sentir un jugement de valeurs une fois que l’on sait que cette personne fait une étude sociologique sur nous.

Credits : allo ciné

Toutefois, malgré tout, grâce à son travail certains sont heureux elle a mis en lumière le métier rude d’agent d’entretien. Désormais nous sommes conscients de la difficulté de travail pour ces personnes et nous sommes conscients que malheureusement beaucoup de personnes sont dans ce cadre de travail là.

En conclusion, désormais quand vous arrivez au travail et que les bureaux sont parfaits ou que les transports en commun sont propres vous comprenez mieux ! Ouistreham est un film humain qui va vous faire ressortir un million de sentiments.

Titre original : Ouistreham
Date de sortie : 12 janvier 2022
Durée : 1h46 min
Genre : Drame
Réalisateurs : Emmanuel Carrère, Hélène Devynck
Interprètes : Juliette Binoche, Hélène Lambert, Léa Carne
Bande Annonce :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

4 + 12 =