Ola Cuba – Lille

Aujourd’hui, préparez-vous pour un départ outre atlantique. Direction les cigares et le rhum, direction Cuba, la belle île des Caraïbes.

A l’occasion de la dixième saison du printemps Lille3000, la gare Saint Sauveur de la ville de Lille nous invite à voyager à travers les eaux turquoises. Peintres, photographes, vidéastes, architectes, plasticiens ou encore graphistes, 35 artistes, dont la majorité a démarré sa carrière dans les années 90. Certains ont même fait le voyage pour des productions in situ. Parmi eux : Humberto Diaz, Roberto Diago, Yoan Capote, et tant d’autres.

Immanence de Yoan Capote

Les œuvres sont engagées, sensibles, reflet de mémoires et de rêves. Retour sur la « Période spéciales » de Fidel Castro, sur la crise économique dont le soutien dépendant de l’URSS, sur l’embargo des Etats-Unis, sur la migration. Retour sur des témoignages uniques et historiques.

Durant 5 mois, la ville de Lille va s’animer, sur les marchés, dans les parcs, les commerces. Vous y découvrirez des concerts, des bals, de la danse, ou du cinéma. Bref, de quoi recolorer notre soleil lillois.

Afluente de Humberto Diaz

Quelques petites idées :

Grasse matinée (parce que c’est toujours une bonne idée), puis pique-nique à l’Hotel Europa, rebaptisé Hotel Cuba pour l’occasion. Il s’agit d’un hôtel dont les chambres ont été confiées à des artistes. Une fois ce sera un petit salon, une autre fois, une chambre froide, ou encore un garage. Bref, laissez-vous surprendre. Vous pouvez réserver les chambres gratuitement, de 30 minutes à 1 heure, pour toute sorte d’occasion : pour demander votre belle en mariage, pour faire vos devoirs, pour vous disputez avec votre meilleur.e ami.e ou simplement pour écouter tranquillement votre musique, ou admirer le travail artistique. Pour cette occasion cubaine, les chambres sont confiées aux artistes Abel Barroso, Reynier Leyna Novo a.k.a Chino, Glenda Leon et Yornel Martinez Elias.

Hotel Cuba

Ensuite, petit tour digestif à la ferme urbaine : potager hors sol en plein cœur de la ville, et projet collaboratif de la ville de Lille, la maison Régionale de l’Environnement et des Solidarités, les associations nature, les jardiniers volontaires, et bien sur les habitants du quartier. Le principe est simple : on vient chercher nos graines au comptoir à graines, on les fait germer chez nous, on les replante dans le jardin collectif et on les entretient. Si, tout de même, ce concept reste assez éloigné de votre quotidien, vous pouvez toujours participer, occasionnellement ou régulièrement aux ateliers : élaboration de pâtes fraiches, fabrication de papier recyclé, étude des engrais et des plantes comestibles.  Vous qui rêviez depuis toujours de faire pousser un avocatier… C’est le moment !

Puisque vous êtes sur place : un petit tour à l’exposition Ola Cuba de la gare Saint Sauveur. C’est quand même le sujet principal.

Et finalement, pour les plus téméraires, direction le musée de l’Hospice Comtesse pour une expo photos. C’est gratuit, et vous faites d’une pierre deux coups avec deux artistes. Le premier c’est Marc Riboud. Il a rencontré Fidel Castro quelques heures avant l’assassinat de J.F. Kennedy. Et une série de photographies en est ressortie. On se croirait presque dans la série Scandal. Le deuxième, c’est Nicola Lo Calzo, qui tient à nous montrer l’envers du décor cubain et présente la série Regla. Traditions ancestrales et coloniales, réunies sous une belle palette historique.

Série photos de Marc Riboud

L’exposition Ola Cuba de la gare Saint Sauveur est visible jusqu’au 02 Septembre 2018. Et l’exposition Ola Cuba du musée de l’Hospice Comtesse est visible jusqu’au 01 Juillet 2018.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    trois × 5 =