Nicolas Jaar – Sirens

Après une version expérimentale de la BO The Color of Pomegranates de Sergueï Paradjanov, un EP/LP sortie en 4 parties nommé Nymphs, une BO toujours introuvable du film Dheepan de Jacques Audiard, sans parler de ses multiples projets anonymes (sur lesquels nous reviendrons bientôt), hier, le 30 septembre sortait officiellement le troisième album du maestro Nicolas Jaar, Sirens.

Comme pour Darkside, il annonce la couleur avec son premier morceau Killing Time. Ça souffle, ça vibre, ça nous emporte et on se demande même d’où ça vient ! Ce morceau de 11’14 est la parfaite introduction de ce nouvel LP.
Avec The Governor et The Three Side of Nazareth, on découvre un nouveau style de St Jaar, mêlant techniques, précisions, chants, piano… un style inexplicable.
Puis viens Leaves, un morceau plus court, plus ambiant/downtempo (ndlr : ce que l’on qualifierait de musique classique électronique).
Pour finir, deux morceaux nous ont particulièrement marqué, dans lesquels nous retrouvons notre Nicolas Jaar, celui que l’on connait, celui que l’on attend. Il s’agit de No, la pièce maitresse de ce nouvel album, que l’on aime pour ce dialogue en espagnol que l’on perçoit entre Nicolas Jaar et son père, un tourbillon d’émotion. Et enfin History Lessons, qui nous fait voyager entre douceur et émotion grâce à la voix de ce génie ou encore au rythme de sa « guitare », la plus belle manière de conclure.

Pour ceux qui en veulent plus, fin août dernier Nicolas Jaar dévoilait une webradio sur laquelle on pouvait choisir notre chaîne, découvrir plusieurs styles, plusieurs ambiances avec un petit message de remerciement, quelques conseils, mais surtout une belle énigme.

Other People Network
Dear Opies,
First, I want to thank you for your amazing support over the past 3 years, you have allowed us to experiment and grow.
But most important, you’ve sustained a space for dozens of young artists from all ovet the world to begin or continue their paths.

Thank you, Thank You, Thank You

As some of you may have noticed, we have stopped our monthly subscription.
There are two reasons behind this decision. First of all, I will be playing live again and unable to be fully present on a week to week basis. But it’s also a financial decision : every release wa a labour of love, and I took up DJing the last couple years in part to finance the label.
We will now concentrate on a muche smaller batch of yearly releases starting in 2007.
Until then, the site will mutate ino www.other-people.network (chrome preferred)
I will let you guy discover what this is on your own but I’ll say is taht channels 324, 295, 108, 243, 225, 33 would be good place to start…
And channel 333 will be a good place to end 🙂
Okay that’s all, see you on the road.

Love,
N

Encore une fois, il nous montre qu’il sait y faire. Que ce soit musicalement, visuellement, ou encore socialement, son retour a eu l’effet d’une bombe. A tel point que toutes ses dates se sont vues complètes, les réseaux sociaux ont annoncé un sold-out en moins de 24h. Nicolas Jaar est de retour. Nous espérons que vous avez réussi à vous en procurer une !

Nicolas Jaar sur les internets :
– sa page Facebook
– son site
– son label Other People
– sa radio Other People Network
– sa page Discogs

Tendrement,
Le Beau Bug

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    quinze − 9 =