NICOLAS JAAR – ELEVEN TIMES

2015 sera décidément l’année du retour de Nicolas Jaar. Après avoir composé la bande originale d’un vieux film soviétique et sorti un remix majestueux de Florence and the Machine en peu de temps d’intervalle, le jeune musicien prodige s’attaque désormais aux courts métrages.

Nicolas-Jaar-2000x1334

 

C’est aux cotés du producteur américain Brian Jackson que nous retrouvons Nicolas Jaar pour une vidéo poignante dénonçant la brutalité policière sur les personnes de couleur aux Etats-Unis. Le titre du court métrage fait notamment référence au nombre de fois qu’Eric Garner, le vendeur noir asthmatique, a prononcé la phrase “I can’t breathe” avant de mourir asphyxié.

Face à tant d’indignation et des violences discriminatoires répétées, le compositeur américano-chillien a souhaité nous faire part du fond de sa pensée. Cela à travers une vidéo mettant en scène des protagonistes reflétant les préjugés que notre société peut connaître.

“Eleven Times” by Samantha Casolari – NOWNESS from NOWNESS on Vimeo.

Eleven Times nous oblige à nous remettre en question. Nous ne pouvons qu’être admiratif face à la retranscription des émotions au sein de ce court métrage. Ce maître magicien a su mélanger la mélancolie, la tristesse et la beauté grâce à son talent qui semble grandir avec le temps.