Matangi / Maya / M.I.A de Stephen Loveridge

Depuis des années, l’artiste mondialement reconnue M.I.A. fait parler d’elle. De ses productions musicales à la politique, Matangi “Maya” Arulpragasam aka M.I.A. âgée de 43 ans n’a jamais baissé les bras face aux inégalités. Bien avant de faire ses études au Central Saint Martins College of Art and Design à Londres, l’artiste était toujours munie d’une caméra. Ses rush seront la base du documentaire réalisé par Stephen Loveridge, sous forme de portrait visuel, nous dévoilant la vie d’une chanteuse à la fois révolutionnaire et attendrissante.

Réfugié du Sri-Lanka dès son plus jeune âge, en quelques année, Matangi est passé du statut de l’immigrante, à celui de pop-star mondiale. Le documentaire revient sur son combat contre la guerre, les médias, mais aussi sur l’amour pour son pays, sa famille, ses débuts dans la musique avant de rencontré Diplo avec qui elle réalisera l’un de ses morceaux les plus connus Paper Planes ou encore son geste polémique au Superbowl aux côtés de Madonna et Nicky Minnaj.

Lors du Sundance festival, Maya annonce “Ce n’est pas le film que j’aurais fait“, à quoi lui a répondu le réalisateur, “Chaque fois qu’une célébrité accepte un film sur elle-même, elle n’aura jamais cette distance objective par rapport à elle-même“. Malgré le manque de cohésion, Matangi / Maya / M.I.A. est un documentaire réussi, et nous révèle un Maya impliqué mais aussi très simple.

Date de sortie : Juin 2018 (Russie) / Septembre 2018 (Angleterre, États-Unis)
Durée : 1h40
Réalisateur : Stephen Loveridge
Bande-Annonce :

Retrouvez M.I.A. sur les internets :
Site internet
Facebook
Instagram

Tendrement,
Le Beau Bug

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    9 + 18 =