Mademoiselle de Park Chan Wook

Le réalisateur d’Old Boy, ne perd pas de sa superbe avec Mademoiselle, un thriller d’époque. Élégant, voyeuriste et violent, ce conte en trois actes surprend par ses rebondissements et une puissante mise en scène magnifiée par un duo d’actrices sensuelles.

mademoiselle1

La modeste Sookee est engagée pour servir Hideko, une richissime japonaise qui vit cloîtrée dans son immense manoir sous la coupe d’un oncle tyrannique et obscurs. Mais Sookee a d’autres plans pour HidekoSi Sookee et Hideko sont des femmes que tout oppose : l’une est solaire, ambitieuse, extravertie tandis que l’autre est lunaire, passive et réservée. Finalement, elles se complètent, s’attirent et se repoussent jusqu’à très étrangement se ressembler

mademoiselle2-jpg

Mademoiselle, c’est en quelque sorte l’histoire de Cendrillon qui vire au cauchemar dans un manoir qui prend vit. Jalousie, arnaques, les faux-semblants dépassent les soupçons. Mais le jeu de dupe de Park Chan-Wook est encore plus extravagant : pano circulaires, rapides travellings arrière, on est baladé si on se laisse manipulé…

Fiche Technique :
Sortie :
1er Novembre 2016
Durée : 1h55’
Format : Scope 2.39
Pays : Corée du Sud
Réalisation : Park Chan-Wook
Interprétation : Kim Min-Hee, Kim Tae-Ri, Ha Jung-Woo, Cho Jin-Woong
Production : Moho Films, Yong Film

Bande Annonce :

Tendrement,
Cosme Bongrain
,
Le Beau Bug

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un + huit =