Louve – Ultra chaos

Crédits photo : Antoine Magnien

Louve, l’alter égo musical de Maud Ferron sort son premier EP : Ultra chaos. Un projet charmeur, séduisant et qui fascine. Sur des instrumentales douces, qui s’accélèrent lentement, l’artiste nous embarque dans un univers romantique.

Également disponible sur toutes les plateformes.

L’autrice, compositrice et musicienne nous plonge dans son univers partagé entre émotions puissantes, douceur et rage de vivre. Un contraste de sentiments, parfois délicats, parfois plus crus. L’EP démarre avec Delirium, une mélodie enchanteresse et un texte en anglais auxquels on rajoute la voix de l’artiste : juste et envoûtante. Ce premier morceau est un appel à se laisser aller, à s’enfoncer dans un tourbillon d’émotions, de sentiments qui prennent aux tripes.

“Louve cosmique”

Avec le deuxième titre d’Ultra chaos, Maud Ferron nous présente son personnage de Louve sous toutes ses facettes. Ultra Louve est une introspection, un récit intimiste des innombrables émotions qui la travaillent. Le morceau Idylles Nocturnes, accompagné de son clip aux couleurs sombres, est un lâcher prise total. Sur un air rythmé qui s’embrase lentement, la chanteuse nous dévoile sa face plus charnelle et plus mystérieuse.

L’EP se poursuit dans une ambiance lascive, chargée de tensions et toujours d’émotions puissantes. Melodrama est une déclaration d’amour à l’amour lui-même. L’artiste aborde cette thématique sous toutes ses coutures. Sur une instrumentale électronique, aux sonorités astrales, sa douce voix nous transporte dans une autre galaxie, où la romance prime.

Crédits photo : Julie Oona

En bref, un premier EP impressionnant, justement réalisé dans son intégralité. Alternant entre douceur et attitude charnelle, Louve se dévoile de manière très intime dans ce projet. Avec toujours une volonté de vivre sa vie à toute allure, sans en rater une miette, Maud Ferron nous communique sur cette vision dans ce projet à la fois sensuel et vrai.

Retrouvez Louve sur les internets :

Tendrement,
Valentine de Cormis, 
Le Beau Bug 

 

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    3 × quatre =