London Grammar – Truth Is a Beautiful Thing

(crédit : Getty)

Après un album à succès, If You Wait, et 4 ans d’attente, le groupe London Grammar est revenu le 9 juin dernier avec Truth Is a Beautiful Thing, un second album qui n’a rien perdu du premier. On ne peut pas le nier, la voix unique d’Hannah Reid nous avait manqué. Cette dernière exerce son art avec excellence, et sa douceur nous fascine autant que sa pureté.

Rooting for You débute cet opus sans surprise. On retrouve le groupe que l’on a découvert il y a quelques années. Le piano et les guitares jouent en harmonie des mélodies douces et mélancoliques sur lesquelles la voix de la chanteuse se mêle à merveille, décrochant des aiguës avec tant de simplicité. Ce titre annonce la couleur de cet opus, crémeux et passionnant.

“Don’t say you ever loved me
Don’t say you ever cared”

En février le groupe nous a dévoilé Big Picture, accompagné d’un clip majestueux réalisé par Sophie Muller (connue pour son travail avec Coldplay et Beyoncé). Le groupe nous raconte une histoire d’amour déchirante, l’ambiance est triste mais l’entrain des synthés et de la guitare rendent ce morceau profondément significatif : “Après la pluie, le beau temps”…

Le cinquième morceau de l’album, Hell To The Liars semble rester dans la lignée de Big Picture quant au message que les artistes veulent faire passer. Ces 6 minutes défilent, et arrivée la moitié du morceau, les instruments nous captivent, les notes de guitare nous rappellent le groupe dont on est tombé amoureux il y a 4 ans. Les instruments sont au premier plan, montant en puissance, et cette volonté fera sûrement de cet album un nouveau succès.

L’opus se poursuit avec Who I Am, un morceau d’une pureté sans égale. Restant toujours dans le même style, le groupe reste dans la simplicité, l’instru est égale à elle-même, toujours aussi douce et attirante.

“Fair trials, they don’t exist my friend
Only a circus in my mind
Judgement’s gone and there’s no love again
But it’s my way till the end of time”

Leave The War With Me continue de nous parler d’amour, la voix d’Hannah Reid n’a plus de secret pour nous. Son omniprésence dans ce morceau accentue son unicité et sa force. Les deux garçons, Dominic « Dot » Major et Dan Rothman, la suivent au doigt et à l’oeil en maniant leurs instruments avec perfection.

Cet opus se termine avec Truth Is a Beautiful Thing et une chose est sure, encore une fois ces 11 morceaux sont passés trop vite. London Grammar est au sommet de son art même après avoir fait d’If You Wait un succès interplanétaire. Le trio est loin d’avoir dit son dernier mot, et cette chanson en témoigne. La voix de la chanteuse nous fait rêver, ce morceau lui est entièrement consacré, elle est le guide de notre écoute, et inévitablement, la pièce maitresse de cet album.

La version deluxe, ou version vinyle, de cet album comporte 7 morceaux inédits en plus de ces 11 merveilles. N’étant pas sur la version CD, c’est à se demander si ce ne seraient pas leurs meilleures productions… Deezer l’a fait pour vous !

Pour les plus chanceux d’entre vous, London Grammar sera à Garorock le 1er juillet et le 22 juillet au festival Lollapalooza à Paris. En attendant découvrez leur rendu en live, ça vous donnera sûrement envie d’aller les écouter !

London Grammar est un groupe britannique formé par Hannah Reid, Dominic « Dot » Major et Dan Rothman. Leur style musical est un mélange d’electronica, de trip hop et de pop. If You Wait, leur premier album, s’est écoulé à 150 000 exemplaires en France et 400 000 au Royaume-Uni.

Retrouvez London Grammar sur les internets :
Website
Facebook
Instagram
Twitter
Youtube

Tendrement,
Louise Dornier
Le Beau Bug

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux × cinq =