London Grammar – Californian Soil

Le tant attendu Californian Soil est enfin disponible. Après avoir dévoilé quelques singles de leur nouvel album, London Grammar sort finalement son troisième album. Le trio britannique nous offre une performance à la hauteur de nos espérances avec ce nouveau projet, toujours dans une vibe indie pop délicate et puissante.

Également disponible sur Deezer.

“I left my soul on Californian Soil”

Avec le premier morceau Californian Soil, Hannah Reid, chanteuse du groupe s’interroge sur les travers du succès. Sur une instrumentale envoûtante et d’un calme déconcertant, sa voix puissante nous gorge de mélancolie et d’émotion. Ses propos sont illustrés par le clip réalisé par Silent Tapes, sorti il y a quelques mois. On y aperçoit un décor hollywoodien et ce qui semble être l’envers du décor : superficiel et sanglant. Une manière pour le groupe de prévenir sur les défauts du modèle de réussite et de succès tel qu’on l’entend. Devenue récemment la leadeuse du groupe, HR considère cet album comme une manière de reprendre le contrôle de sa vie, après un succès arrivé rapidement.

Entre questionnements sur “l’american dream” et sur la position de la femme dans la musique, London Grammar réalise un album séduisant et poétique. Lose Your Head nous propose une instrumentale plus électro qui confirme le côté enivrant de la musique du groupe. Toujours en abordant les mêmes thématiques, la chanteuse nous fait part d’un besoin de retrouver la paix. Le clip de ce morceau nous embarque dans un océan surnaturel, aux couleurs romantiques. Postée à l’avant du bateau qui navigue sur cet incontrôlable abîme de mouvements, Hannah Reid s’enfonce progressivement dans l’immensité rose qu’elle a face à elle.

“Pure emotion, let it burn”

Ainsi, le troisième album de London Grammar s’inscrit dans une réflexion sur la célébrité et la femme. Portée par la chanteuse du groupe et fidèlement accompagnée par ses deux acolytes, Dominic Major et Dan Rothman ces questionnements se font au rythme d’instrumentales dynamiques, lunaires et captivantes. Dans un monde loin d’être parfait, la voix perçante de la chanteuse nous apaise. Un univers donc homogène et délicat avec cependant des choses à dire et une volonté de dénoncer certains aspects du monde musical.

Retrouvez London Grammar sur les internets :

Tendrement,
Valentine de Cormis,
Le Beau Bug

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    20 − deux =