L’Interview de The Geek x VRV

Cette semaine on interview The Geek x Vrv. Leur musique pleine de lumière se prête très bien à la saison, on a donc décider de les interviewer pour en savoir plus sur leur dernier album.
On vous laisse découvrir avec nous leur musique et clips colorés !

Salut les garçons, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Salut LeBeauBug Alors nous sommes Axel et Vincent le duo The Geek x Vrv et on vient de la région parisienne.

Pourquoi The Geek & Vrv ?
Ce sont nos deux alias de nos propres projets personnels, on voulait trouver un nom mais en sortant “it’s because” on ne savait pas que le titre allait Buzzer autant, du coup il était trop tard alors on a juste rassemblé nos noms avec un « X »

Vous avez sorti votre Ep le 10 juin pouvez-vous nous en parler ?
C’est un EP avec plusieurs univers allant du Hip hop à la pop comme Coming’up et LA’97 jusqu’aux sonorités d’aujourd’hui un peu plus futures comme Origami ou Waves.

Pourquoi avoir mis autant de temps à sortir cet Ep ?
On a décidé de faire un ep avec zero sample du coup ca nous a pris un certain temps vu qu’on avait jamais fonctionné comme ça, alors on est allé en studio enregistrer des voix, du sax puis ensuite les retravailler à la maison, le processus à été assez long mais ça en valait la peine.

Le clip de votre son Waves à été représenté au festival de Cannes, la dimension visuelle est très importante pour vous ?
Ça fait toujours plaisir quand ton travail est récompensé, on est très fiers d’avoir remporté deux trophées au festival dans les categories Design typographie” & “Motion graphic – Moving image design », un excellent travail de l’équipe Killdeath sur les projets Waves et Origami. C’est important d’associer le son à l’image, de pouvoir véhiculer une image à sa musique, du coup on voulait quelque chose de très coloré, très pop et je pense que le job à été parfaitement exécuté par le groupe Killdeath

Peut-on dire qu’elle est indissociable de la musique ?
Elle est indissociable en toute circonstance, dans le sens où dès que tu écoutes de la musique, tu peux te plonger dans ton imaginaire et rêver d’un clip, ou quand tu voyages tu mets juste du son puis tu te laisse bercer par l’environnement

Les mois qui arrivent vous allez vous produire un peu partout dans le monde. Ressentez vous une ambiance propre à chaque pays ?
Pas vraiment, on veut juste partager notre musique à un maximum de monde et si on joue partout dans le monde c’est qu’elle doit plaire à beaucoup de personnes et on est très heureux, d’avoir la chance de voyager et de pouvoir jouer notre musique.

D’ailleurs quel est votre meilleur souvenir sur scène ?
Quand on est monté sur la scène du Red Rocks c’est un moment inoubliable !

Question bateau mais que tout le monde se pose, comment vous êtes vous rencontrez ?
Grâce à un pote qu’on a en commun tout simplement qui nous à mis en relation parce qu’on faisait tout les deux du son, du coup du jour au lendemain on s’est mis à en faire ensemble et depuis ce jour on arrête plus.

Quels sont vos projets, vos envies ?
On va commencer à trouver des idées pour un album puis faire des tournées dans le monde entier pour partager notre joie de vivre et notre musique pour rendre le plus de monde happy.

Qu’est qu’est un beau Bug pour vous ?
Le bug de l’an 2000 tout le monde en parle mais on l’attend toujours !

Les indispensables à avoir dans son iPod.
L’integral de Gangstarr, Premiere consultation de Doc gyneco, Homework de Daft Punk et toute la discographie de Mr James Brown

Sur les internets : 

Facebook

Sounclound 

Youtube

Tendrement,
Alix Darasse,
Le Beau Bug

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 + dix-huit =