L’Interview de Sophonic

Un mec pleins d’envies, de gaité, passionné, intéressant et intéressé. Bertrand baigne dans la musique depuis tout petit, producteur, compositeur, Dj hors pair, Le Beau Bug a donc décidé d’en savoir un peu plus sur cet artiste.

Il dévoile en exclusivité sur notre webzine son dernier Ep “Point Of Entry”  que vous pourrez retrouver bientôt sur des plateforme de téléchargement comme Beatport ou encore itunes !

Salut Bertrand, peux-tu te présenter en quelques mots ?
Bonjour Bertrand aka Sophonic: Artiste, Producteur, Dj, Manager et Organisateur
Membre du groupe Difuzion depuis 2007.
Co-responsable du label Champcaine records avec XPLCT.
Responsable de l’association Recreactif-event.
En gros POLYVALENT

Pourquoi Sophonic ?
Phonic c’est l’abréviation de « Phonique », en rapport au son / musique
Et « So » en anglais c’est l’adjectif qui se traduit par « tellement” (un truc dans le genre…)
Le mix des 2 ça donne: tellement musical 🙂

Avant de te lancer dans une carrière « solo » , tu composes avec « diffuzion » que tu montes avec tes potes. C’est en 2011 que tu sors ton premier son en solo, pourquoi avoir mis autant de temps ?
La musique pour moi est un échange, quand j’ai commencé la musique avec Difuzion nous voulions partager une passion ensemble à travers la composition et le Djing.
Cela permet de confronter et d’échanger sur différents points de vue musicaux et sur les différentes approches sonores de chacun.
Ça peux se traduire sous différentes formes comme la différence des instruments utilisés, la méthode de composition, la culture musicale et même le background de chacun.
En partant dans ma carrière solo j’ai toujours eu ce rapport d’échange avec d’autres personnes issues du milieu musical.
Même si un morceau est composé seul il me faudra quand même l’avis d’un autre artiste, ou bien celui de l’ingé son ou de celui qui le masterisera …

Tu produits beaucoup d’artistes comme Mehari à travers ton label Champcaine Records, qu’est ce qui t’attires vers la production ?
Produire d’autres artistes c’est produire autre chose de ce que tu as l’habitude de faire … Par conséquent c’est à la fois un challenge et une exploration par la même occasion.
On nous a souvent fait remarquer que Champcaine Records était un label multigenre… Mais pourquoi pas !
En plus, de nos jours, qu’est ce que le genre/style musical? à l’ère de l’électronique et du home studio ,tu peux avoir un orchestre symphonique dans ta chambre …
Champcaine records se qualifie plus dans le genre indie-electro, ça nous permet d’avoir plus d’ouverture musicale et donc de travailler sur différents projets avec différents artistes.

Peux-tu nous parler de ton Ep ?
“Point of Entry » le morceau phare de l’EP est un morceau qui est parti d’une boucle de basse que l’on avait travaillé avec Nathan (Polar) de kid Wise…
On a un side project ensemble sur lequel on bosse qui est en cours depuis un moment mais qui avance doucement dut à nos disponibilités respectives…
Cette basse trainée dans une de mes sessions en cours et du coup j’ai construis le morceau à partir de cette basse et tout c’est imbriqué comme un puzzle…
Il manquait quand même la touche pop avec les guitares, c’est la que PH (de Méhari 🙂 est intervenu !!!
Le résultat est celui que je voulais composer et ça a été le cas !!!
Je n’ai mis  seulement que 2 tracks originale sur cet EP et le reste sont des remixes de Point Of Entry .
Les remixes c’est un peu ennuyeux à écouter pour une personne lambda quand on écoute l’EP en entier. On a l’impression d’écouter le même morceau…
Mais pour un Dj ou pour un musicien c’est quand même utile et ludique, surtout quand les morceaux ont des approches musicales différentes selon les artistes choisis.

Finalement tu sais composer à plusieurs, seul, tu sais produire, mixer …. Pour toi c’est un besoin personnel ou tout simplement la définition d’un artiste ?
Je dirais que c’est un besoin personnel.
Artiste pour la définition c’est dans le dico 🙂

Tu composes avec des machines plutôt anciennes, c’est important cet effet vintage, cet authenticité dans la musique ?
Le son est une chose, le grain une autre.
Cet effet vintage c’est sur qu’avec les anciennes machines tu l’as !!! Et parfois faut gommer les imperfections LOL
Mais de manière générale, travailler avec des veilles boites à rythmes et des synthés analogiques je trouve ça plus ludique.
Et surtout parfois plus “prise de tête” avec les normes midi les câblage et les synchro … De ce fait, tu as plus de satisfaction quand ça fonctionne 🙂
De nos jours Je pense qu’on peut facilement avoir plus ou moins le même rendu entre un plug-in et une machine originale.
Du coup travailler uniquement avec des plug est aussi possible. Pour moi le travail du mix et du master est plus important pour le rendu final .
Après je suis un collectionneur donc accumuler ces machines me plait .
D’un point de vue général, Je n’ai jamais voulu me limiter au matériel ou a un logiciel en particulier, que ce soit dans la production ou dans le mix …
Faut savoir être polyvalent avec ces outils.
Pour mixer Je suis autant plus à l’aise sur Vinyle / CD / ou au Trakpad 🙂

Tu organises beaucoup de soirées sur Toulouse dans des endroits far comme le Bikini ou la Dynamo, qu’est ce que t’as donné envi de rentrer dans le cercle événementiel ?
Faire bouger la scène toulousaine,ou cette envie de partage ?
Je dirais un peu des 2.
A l’époque ou on a commencé avec Difuzion il y avait beaucoup de demandes et peu d’offres.
Ça nous a permis de nous produire et donc de faire découvrir, partager et « DIFUZER » notre musique…
Par la suite, le fait de toucher à l’événementiel m’a bien plus.
Mais pour ma part c’est un domaine qui s’exerce en équipe.
C’est pour cela que nous avons crées notre propre structure événementielle.

Quels sont tes projets, tes envies ?
La musique, faire un clip , des collaborations, agrandir le label, sortir un vinyle, réaliser une BO, mixer partout dans le monde …

Qu’est ce qu’un Beau Bug pour toi ?
C’est quand l’imperfection se rapproche de la perfection. L’univers en est rempli

Quels sont les indispensables a avoir dans son ipod ?
Jungle – Julia (Soulwax Remix)
Talking Heads – This must be the place (Naive Melody)
Mehari – All this Time
Kid Wise – Hope
Dj Medhi – Megalopolis
Etienne de Crecy – Hashtag My Ass
Prince – Purple Music
SebastiAn – Love in Motion
Gainsbourg
Wham
Ali Love – Done the Dirty

Tendrement,
Alix Darasse,
Le Beau Bug