L’interview de Meki & Kolen

On les suit depuis longtemps, et on ne les avait jamais interviewé, shame on us. Mais comme le dit le vieux proverbe latin ‘mieux vaut tard que jamais’. Alors voici l’interview de nos copains Méki & Kolen qui retournent la scène lilloise et parisiennes depuis quelques année maintenant.

1. Pouvez vous vous présenter en quelques mots ?
Meki :
On est deux potes de longue date qui avons décidé de faire de la musique ensemble il y a 3 ans, puis on s’est mis à organiser des soirées avec notre collectif Osmoz. Plus récemment on a lancé les soirées ‘M&K invite’ entre Lille et Paris.

2. Pourquoi Méki & Kolen?
Kolen :
C’est le nom de jeune fille de ma mère.
Meki : Pour ma part c’est mon surnom depuis que je suis petit, c’est le début de mon nom de famille…

3. Comment décririez-vous votre musique ? Votre style ? Vos inspirations ?
Kolen :
Notre style est assez large, on s’intéresse a beaucoup de choses différentes. Les gens nous situent plus dans la techno en référence aux soirées que l’on a pu organiser depuis la création d’Osmoz. Mais en réalité c’est un peu la partie visible de l’iceberg. On essaie de plus en plus de s’ouvrir que ce soit dans les bookings, pour nos événements ou dans nos productions. Après tout ca reste assez underground. En ce moment on revient beaucoup aux sources en écoutant des artistes comme Drexyia ou Transllusion, on aime ces sonorités qui font référence aux débuts de la musique électronique.

On a trouvé un seul morceau à votre nom, Metropolis.
4. On se demandait, à quand le prochain EP/LP?
Meki :
Pour le moment la priorité est un remix qui doit sortir prochainement pour le groupe Rocky, sur le label de Woodkid. Ensuite on doit commencer à préparer notre live, que l’on présentera pour la première fois en Mars pour La Classique.
Pour la sortie d’un prochain EP, on connaît pas encore la date précise. C’est pas évident entre nos études, nos dates en tant que DJs et les évènements qu’on organise, mais on y travaille !


Co-fondateurs du collectif Osmoz et organisateurs de vos propres soirées ‘M&K invite’ vous avez su vous faire un nom. Depuis début 2016 vous avez ramené une multitude d’artistes comme Developer, ØPhase, Reeko, Sleeparchive, Yan Cook ou encore Zadig et Marcellus le 13 janvier prochain et le label Mord records le 27 janvier au Batofar. Sans parler de tous les endroits où vous avez organisé vos évènements.
5. Quoi de prévu pour la suite de 2017 ? C’est quand et où le premier M&K festival ?
Kolen :
On essaie de plus en plus de se focus sur la production donc l’idéal serait de release pas mal de choses même si, comme Meki le disait, c’est pas toujours facile avec notre rythme de vie. Sinon on est déjà sur plusieurs dates que ce soit à Paris ou sur Lille. On a aussi quelques dates qui commencent à tomber à l’étranger comme en Pologne ou en Allemagne. Au sujet du M&K Festival, on y réfléchit…

On vous a connu dans un univers très techno, et récemment vu dans une soirée Only House au Baron.
6. À quoi devons nous nous attendre pour la prochaine ‘M&K invite’ avec Zadig, Marcellus et Santi au Magazine club ? House ? Techno ?
Meki : Pour la soirée du 13, il y aura les deux, avec Santi de la Classique qui fera le warm-up avec de la bonne House comme il sait faire, ensuite, Marcelus et Zadig, et nous prendrons le relais sur de la techno. Mais on promet de clôturer la soirée sur une note un peu plus funky.

7. Plutôt :
7.1 Pizza ou Kebab ?
Kolen :
Pizza Kebab !
Meki : Pizza Kebab, salade tomate oignons

7.2 Beyerdynamic ou Audiotechnica?
Meki : Beyerdynamics en studio, Audiotechnika en DJ set
Kolen : J’suis bien d’accord avec la grosse

7.3 Tarantino ou Ritchie?
Kolen :
TARANTINO
Meki : Tarantino ! Mais Snatch quand même

7.4 Derrick, May ou Carter?
Kolen :
Derrick May
Meki : Idem

7.5 Techno ou House?
Meki :
les deux !
Kolen : Techno d’abord, mais de plus en plus House

8. Une petite anecdote marrante de votre duo pour le Claque Son ?
Kolen :
On a répondu à cette interview en écoutant du Nickelback
Meki : Et du Julien Clerc… 🙁

9. Qu’est-ce qu’un « beau bug » pour vous ?
Kolen :
Further Trials de ØPhase, par exemple
Meki : Ou Cyberpunk de Reeko

10. Quels sont les indispensables à toujours avoir dans ton iPod ?
Meki : Michel Berger
, direct
Kolen : Moi ça change beaucoup, mais en ce moment c’est Transllusion ou Charlie.

Meki & Kolen sur les internets :
Facebook
Soundcloud
– Leur collectif Osmoz

Tendrement,
Le Beau Bug

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    onze − trois =