L’Interview de Manast LL’

Aujourd’hui on vous présente Manast LL‘, un artiste qu’on affectionne pour sa musique hypnotisante et pour son personnage intriguant. On l’a rencontré  pour la première fois il y a 5 ans, aujourd’hui son univers a évolué et sa musique a pris des formes différentes.

On vous le re-présente  aujourd’hui à travers son EP Sookah. Son partenariat avec Kitsuné. Et pleins d’autres choses.

Salut, peux-tu te présenter en quelques mots ?
J’ai 21 ans, je suis originaire d’Orléans et je vis maintenant sur Paris depuis l’été 2013.

Pourquoi Manast LL’ ?
J’ai toujours du mal avec cette question… pourquoi pas haha, LL’ c’est mon mot d’ordre depuis presque 1 an, ça signifie LivLov’ ou LivLife, puis chacun peut l’interpréter comme il le souhaite. C’est un message de paix et d’amour, c’est selon moi les choses essentielles pour être heureux dans sa vie, avec l’argent évidemment.
Manast ça vient de mon frère qui est depuis de longue date styliste, Cuatro Cinco, il donnera les raisons du pourquoi lorsqu’il sera interviewé 🙂

On te retrouve 5ans après, ta musique a changé, ton univers peut-être un peu aussi. Comment expliques-tu ce changement ?
Je pense que ce changement est dû à mon évolution en tant qu’être humain. j’ai grandi.
La maturité et le travail, les deux vont de paire. En fait je ne dissocie pas mon moi de la vie de tous les jours et Manast LL‘, il n’y pas de personnage, juste 2 comptes facebook différents haha. Je ne joue pas de rôle, dans mes musiques je parle d’expériences, pour la plupart amoureuses que j’ai vécu et continue à vivre. Donc j’imagine que ce changement est principalement dû à l’évolution de mon quotidien en tant qu’être à part entière, musique ou pas.

Quel regard portes-tu sur les sons pour lesquels tu faisais le promo il y 5 ans ?
Je peux les écouter avec des potes et en rigoler mais rien de plus.
Ces sons ne sont plus à l’image que je représente aujourd’hui.

La dimension visuelle est-elle toujours autant importante pour toi ?
Énormément oui. vidéo-clips, artworks pour des covers, les photos et vidéos que je poste sur mes réseaux. Même lorsque c’est du lifestyle chill genre vacances, je veux que ce soit agréable à regarder donc je m’arrange toujours pour gérer mon côté visuel. Notamment, grâce à l’aide de mon gars Ibrahim “FreecomokSoimadou, DA de notre Art Collective La Ligne Bleue.

Parle-nous de ton dernier Ep.
Sookah, c’est le surnom que s’était donné une fille avec qui j’ai ridé pas mal de mois cet hiver 2015, donc ça part de là.
Ce que j’explique dans le hook de la version originale et la version d’Astrolabe Musique, c’est que notre relation était à double tranchant. Les relations sexuelles étaient dingues mais nos comportements nous rendaient cons tout les deux.
Après pour détailler un peu plus, dans mes verses je parle de toutes sortes de relations avec d’autres filles et de comment je vois les choses en fonction de telles ou telles situations. Puis l’idée de l’ep est simple en fait, j’ai enregistré Sookah Original en Novembre/Décembre dernier. à cette époque je vivais entre Londres et Paris car mon manager y avait un appart et mon gars Talia B de Astrolabe Musique aussi, après plusieurs discussions à propos de tout et de rien et de ma musique haha, on s’est dit que ça pourrait être cool de faire un EP basé sur un son qu’on déclinerai d’autant de versions qu’on le voulait. Et voilà, après avoir soumis l’idée à Kitsuné qu’ils ont aimé, j’ai bossé ça jusque Avril/Mai avec les artistes que vous connaissez maintenant.

Ça fait quoi de bosser avec Kitsuné ?
Ça fait du bien haha. L’équipe est hyper cool, on s’est direct entendu sur tout. Ils m’ont donné l’opportunité de jouer Aux Bains, m’ont permis d’avoir plus d’exposition, de sortir un EP sur toutes les plateformes de streaming. Je ne peux qu’être reconnaissant envers le label pour leurs mouvements. Mention spéciale pour Mathilde qui m’a fait beaucoup de passes décisives, notamment pour ma dernière signature dans l’agence de booking “Super”.
LL’ Kitsuné <3

Je te repose la question, quelle serait pour toi la meilleur forme de reconnaissance ?
Voir ma maman émue devant mes œuvres. Voir ma petite princesse et mon petit prince, les enfants de mon grand frère dansaient sur mes musiques lorsque je vais leur rendre visite, pouvoir payer ce que mon père me demande pour les mouvements qu’il veut faire au Congo Brazzaville et à Owando, le village d’où nous venons, voir mes gars heureux et fiers de nous pour les accomplissements qu’on a déjà fais et que l’on prévoit de faire et pour finir pouvoir me payer des grillz avec des diamants bleues, roses, or, un peu comme Pharell.

Quels sont tes projets, tes envies ?
Mes projets et envies restent les mêmes, faire toujours plus de voyages et de rencontres car c’est ce qui nourrit ma créativité, les différents horizons, différentes personnes de nationalités variées toujours plus de femmes, de passion et de musique.
Niveau projet, j’ai pas mal de trucs sur mon ordi que je pourrai te faire écouter la prochaine fois qu’on se voit 🙂

Qu’est ce qu’un beau bug pour toi ?
Je ne sais pas ce qu’est un beau bug mais j’ai envie de dire que ça pourrait être toi <3

Les indispensables à avoir dans son ipod
Ces derniers temps dans mon itunes c’est :
Blood Orange – Freetown Sound
Four Tet – Randoms
NewAgeMusik – CARTUNES
Wes Period & Tommy Genesis – baby.daddi EP
Kodak Black – Lil B.I.G Pac

Manast LL’ sur les internets :
Son Facebook
Son Sounclound 

Tendrement,
Alix Darasse,
Le Beau Bug

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quinze + 9 =