L’Interview de LeMarquis

En ce jeudi nous interviewons LeMarquis, talentueux artiste que nous ont fait découvrir nos potes de Nowadays Records.

On vous présente son dernier EP Mindtrick ainsi que ses remixs que l’on apprécie particulièrement ! L’été n’est pas finie et cette artiste accompagnera le vôtre on l’espère.

Salut peux-tu te présenter en quelques mots ?
Je m’appelle Théo j’ai 22 ans, originaire de Nîmes, je suis musicien/chanteur. Après une longue série de remixes et de morceau postés sur soundcloud j’ai enfin sorti mon 1er EP chez Nowadays Records, j’en suis plutôt fier !

Pourquoi LeMarquis ?
J’ai choisi ce nom il y a un moment, c’est un truc qui sonne bien et puis c’est un mot français qui est une sorte d’hommage au début de la french touch, un style qui m’influence énormément.

Tu n’as que 22 ans et pourtant tu maîtrises sacrément bien tes morceaux. Parles nous de tes débuts.
J’ai commencé la musique par la guitare et le rock, mes premieres démos datent du lycée avec un enregistreur 8 pistes sur lequel j’enregistrais tout ce qui me passait par la tête, c’était même pas des morceaux finis la plupart du temps. Puis j’ai eu mon 1er ordi avec garageband, et ensuite logic pro, un « vrai » logiciel avec plein de samples et de synthés pour développer encore plus mes idées et surtout le côté « électronique » de ma musique. Grâce à ça j’ai pu faire des morceaux complets avec des guitares, synthés, la basse, la batterie… Après au niveau du style c’était encore approximatif je faisais vraiment tout et n’importe quoi, avec le temps je me suis perfectionné et j’ai sorti quelques morceaux originaux sur internet (soundcloud) mais aussi des remixes, qui m’ont permis de me faire connaître et de décoller un peu.

La musique a-t-elle été une évidence pour toi ?
C’est ma passion principale donc ça a été naturel de vouloir faire que ça, mais après le bac j’ai réalisé que c’était un peu compliquer de me lancer et que je devais faire quelque chose donc j’ai fait des études pour devenir ingénieur du son, pour rester dans le milieu de la musique… Je m’en rendais peut-être pas compte à l’époque mais avec le temps je me vois vraiment pas faire autre chose que de la musique.

On te connaît plus particulièrement pour tes remixs. Quel a été l’élément déclencheur de la création de ton propre Ep ?
Je suis plus connu pour mes remixes parce qu’ils ont eu plus de succès et c’est normal, mais un ep pour moi c’est une manière de passer à autre chose, et de se faire reconnaître pour sa propre musique, c’est pas évident mais j’aimerais sortir de cette image de remixeur et trouver ma voie.

Peux t’on qualifier ton nouvel Ep comme un Ep décomplexé ?
Je dirais qu’on peut dire qu’il est décomplexé dans le sens où je me suis pas imposé de ligne directrice, j’ai composé des morceaux sans pression et c’est ce qui en est ressorti. Forcément il y a peut-être un style général qui se dégage de l’EP quand on l’écoute mais c’est vraiment pas un choix, ça s’est fait naturellement.

Expliques nous ce mélange acoustique-électronique qui fait la particularité de ton Ep.
Je pense que le mélange vient du fait que je suis guitariste, et que j’ai essayé d’incorporer cet instrument le plus possible dans les morceaux, sans forcement le mettre trop en avant. L’EP est quand même avant tout très électronique, mais tant mieux si on entend ce côté acoustique !

Aujourd’hui qu’elle serait pour toi la meilleure forme de reconnaissance ?
La meilleur forme de reconnaissance ce serait de toucher encore plus de gens avec ma musique et jouer dans un gros festival en headliner, genre coachella ou glastonbury…

Quels sont tes projets, tes envies ?
Mes projets en ce moment c’est de mettre en place un vrai live dans lequel je peux jouer ma musique, et bien sûr continuer de sortir de la musique, que ce soit des singles ou un album, ou même encore un autre EP !

Qu’est ce qu’un beau Bug pour toi ?
Un beau bug pour moi c’est un accident qui arrive totalement par hasard mais qui s’avère utile au final. Dans ma tête c’est par exemple une note qu’on voulait pas faire ou un sample qu’on a mal placé dans un morceau qui finit par sonner super bien et qu’on décide de garder dans la version finale… Ça m’est arrivé quelques fois !

Les indispensables à avoir dans son iPod ?
Je change souvent mes playlists mais en ce moment c’est à peu près ce que tu peux trouver dans mon ipod :

Ginuwine – Pony
MGMT – Electric Feel
Calvin Harris – Girls
Kaytranada – Together
Phoenix – Armistice
Justice – Helix
Kasabian – Shoot The Runner
Lil Dicky – Bruh
Fool’s Gold – Surprise Hotel
Daft Punk – Teachers
Paradis – Garde Le Pour Toi

Tendrement,
Alix Darasse,
Le Beau Bug

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 − douze =