L’interview de Las Aves

Crédit photo : Rodrigue Huart

Anciennement the Dodoz, le quatuor était de retour il y a un an avec un premier EP, L.A., les initiales de leur nouveau projet, Las Aves. Cette semaine on revient sur leur premier album Die in Shangaï de ce groupe tout droit sorti du futur signé chez Wagram Music et Cinq7.

Entouré de grands noms, comme Dan Levy moitié du duo The Do, leur producteur, Ferry Grouw, le graphiste de Major Lazer, qui a dessiné leur logo, Jacques Parnel, peintre hyperréaliste qui est l’auteur de leur pochette d’album, ou encore Focus Creeps pour le clips, qui a déjà travaillé avec Artic Monkeys, Trash Talk ou King Krule. Autant dire que ça annonce quelque chose de grand.

1. Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ? Qui êtes-vous ? Comment vous êtes vous rencontrés ?…
On s’appelle Las Aves, on fait de la pop et on s’est rencontré par le skate au collège.

2. Pourquoi Las Aves?
C’est le nom d’un archipel à l’ouest du Venezuela, et ça veut dire les oiseaux en espagnol. Ça brouille les pistes géographiquement et musicalement donc ça nous va bien !
 
Votre album, Die in Shangaï nous donne envie de voyager dans le futur.
3. Pouvez-vous nous en dire plus sur ce premier LP ?
 C’est notre propre vision du futur, à la fois naïve et ambitieuse. On est toujours tiraillé entre la pop et l’expérimental, le sombre et le clair, le monde moderne et le passé. C’est notre compromis à nous, notre façon de pas vouloir en faire aussi.

Leo, le premier morceau, nous a fait penser à M.I.A., une artiste que l’on adore, dans une version plus electro, ainsi que le morceau N.E.M.
4. Cette comparaison vous plait-elle ? Comment décririez-vous votre musique ? Vos inspirations ?
On admire et respecte M.I.A. parce qu’elle a souvent une longueur d’avance, elle a su casser les codes, prendre des risques. On a du mal à décrire notre musique, c’est toujours difficile d’avoir du recul et on ne veut pas trop en avoir. On appelle ça Art Pop ou future wave. On essaye de retranscrire des émotions profondes avec une musique directe et moderne, sans trop y réfléchir non plus. On essaye de n’avoir aucune influence consciente, on est juste attirés par les artistes qui repoussent un peu les codes. Dan Deacon, M.I.A., Liars, Soulwax, Frank Ocean, Autolux

Die in Shangaï, Heartbeat, Perfect Mess Part I&II, Gasoline que l’on avait découvert sur votre premier Ep, et I Dreamed en featuring avec Olivia, l’autre moitié de The Do, sont comme nos coups de cœur, cela ne veut pas dire qu’on a pas aimé le reste, bien au contraire
5. Que pouvez-vous nous dire sur ces morceaux ?
I Dreamed est un morceau qu’on avait fait sans Olivia à la base, mais on entendait naturellement sa voix sur le couplet, c’était assez étrange. On lui a proposé de chanter la mélodie qu’on avait composée et c’était exactement comme dans notre tête, c’est assez magique quand le puzzle prend forme aussi naturellement.
Die In Shanghai avait aussi ce feeling. Assez naturel, chaque nouvelle note appelait une image dans les paroles, puis le fait d’évoquer Shanghai amenait des notes qui répondaient à cette esthétique, c’était vraiment agréable de sentir le truc prendre forme aussi naturellement. On aime quand ce processus est le plus déconnecté et inconscient possible.

6. Maintenant que votre premier LP est sorti, quels sont vos projets ? Une tournée ? Un deuxième album en préparation ?
La tournée continue jusqu’à l’automne. On jouera à la Cigale à Paris le 23 mai, au Great Escape à Brighton et à Londres en mai aussi, et on part en Asie en juin pour une tournée. On a hâte d’aller jouer à Shanghai ! Et ouais, dès qu’on a un peu de temps, on compose de nouvelles choses, mais on n’a aucune idée de la direction qu’on va prendre… on laisse la vie déteindre sur nous 🙂

7. Plutôt ?
Mars Attack ou Retour vers le futur ?
Mars attack.
 
Goyave ou Fruit de la Passion?
Fruit de la passion.

Endor (avec les Ewoks) ou Naboo (avec JarJar Binks) ?
Endor.

Drums or Drugs ?
Drums on drugs.
 
N.E.M, poulet ou crevette ?
Pouvette vu que ce serait le futur


8. Une petite anecdote marrante du groupe pour le Claque Son ?
J’ai presque plus de batterie donc je n’aurais jamais le temps de bien raconter, mystère donc.
 
9. Notre magazine s’intitule, Le Beau Bug, qu’est-ce qu’un « beau bug » pour vous ?
Tous les bugs de sons sont assez beaux en fait. À choisir, on les préfère en studio qu’en live, on les met mieux en valeur 🙂
 
10. Quels sont les indispensables à toujours avoir dans ton iPod ?
David Bowie – Low
Dan Deacon – Spiderman of the ring
Autolux – Future Perfect
Tout Kendrick Lamar
Mulutu Astatke
Suicide – Suicide

Las Aves sur les internets :
Leur site
Facebook

Youtube
Instagram

Tendrement,
Le Beau Bug

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    quatre × deux =