L’interview de La Vie Douce

On a discuté avec Célia et Bastien à propos de leur série La Vie Douce, disponible sur YouTube. Un projet rempli d’amour, de douceur et de délicatesse. À base de rencontres, de hauts et de bas, mais avant tout de partage dans des temps pas toujours faciles, les personnages que la série met en scène sont tous aussi attachants les uns que les autres.

“Entre fiction et réalité”

1.Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?
Hello Le Beau Bug ! Nous sommes Célia et Bastien, réalisateurs de la web série La Vie Douce

2. Votre série s’appelle La Vie Douce, pourquoi ce nom ?
La Vie Douce est à l’origine une chanson du groupe Pépite que l’on aime beaucoup. Cela représentait parfaitement l’atmosphère que nous voulions créer autour de la série.

3. Vous vous êtes rencontré où et comment cette rencontre a donné naissance à la série ?
Nous nous sommes rencontrés en 2015 à l’Actors Factory, une école d’acteur basée à Paris. Lors de cette formation, qui repose sur une méthode de jeu très organique, nous avons tissé des liens très forts avec les acteurs de notre promotion.
A la fin du cursus, nous nous sommes lancés dans la réalisation d’un long métrage avec une bonne partie des acteurs de notre école. C’était le point de départ de notre collaboration.
A la suite de ce long format, nous avions envie de continuer à tourner avec la même troupe d’acteurs, renforcer encore nos liens, créer une sorte de collectif, de laboratoire de création. C’est ainsi qu’est née La Vie Douce, d’une envie de créer en continue, pour maintenir le muscle de la création en mouvement.

4. Vous vous inspirez de votre vie quotidienne pour la série ?
Nous nous inspirons bien évidemment de notre vie quotidienne et de celle de nos acteurs, mais la série est avant tout une fiction et bon nombre d’histoires et de situations sont uniquement fictives.

“En quête d’une vie plus douce”

5. Comment ça se passe une journée de tournage ?
On se retrouve avec les acteurs en petit comité et on parle avec eux de la mise en scène, de ce que l’on attend. On tourne souvent sur des périodes de 2/3h, puis on reste ensemble un moment pour passer du bon temps.

6. Comment vous avez adapté votre organisation au confinement ?
On s’adapte au contexte actuel, masques, test pcr, disponibilité de chacun… Nous travaillons uniquement à deux sur les tournages pour la technique donc cela ne nous a pas freiné plus que ça. La seule période vraiment compliquée était le premier confinement, car on ne pouvait pas se déplacer et tourner, mais nous avons réalisé un épisode à distance avec les comédiens, ce qui restera un très beau souvenir.

7. Vous préférez :
– Fiction ou réalité ?
La réalité, parce que c’est de là que tout part, c’est elle qui nous inspire au quotidien.

– Réaliser ou jouer ?
Pour Bastien, c’est clairement la réalisation.
Pour Célia, c’est 50/50. Je prends autant de plaisir à jouer qu’à réaliser, ce sont deux plaisirs différents qui me font vivre des sensations fortes.

– Court-métrage ou long-métrage ?
Jusqu’ici, nous étions friands du format court dans nos réalisations, mais vous verrez bientôt que les longs formats vont faire partie intégrante de La Vie Douce, et on peut d’ores et déjà vous dire que cet exercice nous plait énormément et nous excite beaucoup pour la suite de l’aventure.

“Bien-être, patience et joie”

8. C’est quoi la suite pour La Vie Douce ?
La suite, c’est justement ces longs formats. Le premier arrive bientôt, et il sera uniquement disponible en VOD. Nous avons à cœur de commencer à créer une certaine économie autour du projet, pour pouvoir s’y investir à 100%.
On a évidemment pour projet de continuer à tourner, sortir plein d’épisodes sur YouTube et des longs formats sur notre propre plateforme, faire grandir notre magnifique communauté, continuer à vieillir avec les acteurs de la série. Toujours dans un souci de bien être, de patience et de joie.

9. Notre magazine s’appelle Le Beau Bug. C’est quoi pour vous un beau bug ?
Pour nous, un beau bug, c’est une sorte de joyeux accident. Sur nos tournages, on adore les beaux bugs, les bouteilles de mousseux qui explosent, les verres qui se renversent, les fous rires incontrôlables, les chutes sans bobo… Bref pour nous, un beau bug, c’est la petite magie de l’imprévu, et on adore ça.

10. Enfin, c’est quoi vos indispensables sur une journée de tournage ?
Notre matériel avant tout. Pas de tournage sans un check très rigoureux de notre liste technique à ne pas oublier.
De la bonne nourriture, parfois même du bon vin. Et pour finir, les magnifiques acteurs sans qui la série ne serait pas ce qu’elle est.

Deux longs formats sont désormais disponibles en VOD sur le site de La Vie Douce.

Retrouvez La Vie Douce sur les internets :

Facebook
Instagram
Youtube
Tipeee

Tendrement,
Valentine de Cormis, 
Le Beau Bug 

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    2 × 1 =