L’interview de Elliot Moss

Aujourd’hui Le Beau Bug vous présente, Elliot Moss, le coup de coeur de la rédaction !

On vous invite à découvrir ce jeune New-Yorkais, à vous laissez emporter par ses sons magnétiques et envoutants. Un très beau voyage musical que nous partageons avec vous !

Salut Elliot, peux-tu te présenter en quelques mots ?
Je fais de la musique qui se trouve quelque part entre l’électronique et le rock. Je suis influencé et inspiré par des gens qui sont des caméléons.David Byrne est un excellent exemple, parce que cet homme peut faire tant de choses différentes d’une manière authentique et éclairé tout ça en même temps .. Son art lui appartient, il a un style bien distinct. Aucun indice ne m’a laissé percevoir que je deviendrais un artiste, j’ai écris des airs et a 18 ans est j’ai décidé que je voulais sortir un disque.

Peux-tu nous parler de ton album Highspeeds, et plus exactement de ton son « Slip » ?
« Highspeeds » a été enregistré au cours des quelques années chez moi. “Slip” je l’ai fait une nuit , jusqu’à très tard .. je l’ai peut-être 15 fois .. et la deuxième prise fini par être la seule.

Tu as mis 3 ans a écrire ton album, pourquoi avoir mis autant de temps ?
Comme je l’ai dit dans la première question. J’ai travaillé quelques airs sur “highspeeds” que j’ai enregistré avant d’avoir 18 ans et que j’ai ensuite trié .. J’ai donc dis trois ans de création mais une fois que j’avais décidé de prendre au sérieux la finition du dossier, celle-ci m’a prit environ 8-10 mois !

Tu utilises beaucoup cet effet « écho » dans tes sons, qu’est ce qui te plait dans cet effet ?

Je ne pense pas que je suis le seul! lPour moi l’écho est un instrument comme un synthé ou une guitare. Il y a donc  toutes sortes de raisons pour l’utiliser.

Je suppose que tu as vu la vidéo de Phillip Chbeeb, qu’est ce que cela te fait de voir que t’as chanson a inspiré un couple de danseur, qu’elle a été exploré avec un art différent ?C’est magnifique. Cela est très inspirant de voir comment ils l’ont réinterprété.


Tu dis : « J’adorerais que les gens ressentent exactement ce que j’ai ressenti quand j’écrivais les chansons. Rencontrer les mêmes émotions et peut-être prendre certaines des résolutions que j’ai moi-même prises après les avoir ressenties. ». Mais qu’as tu ressentis, quelles sont les émotions que tu aimerais partager avec nous ?
Si une chanson leur évoque la tristesse, je veux l’auditeur partage ce sentiment avec moi.. ‘ “highspeeds» et «Better Light” sont deux chansons qui partagent bon nombre des mêmes thèmes, mais par exemple « Better Light» offre une certaine résolution à certaines fermetures.

Toi qui a passé beaucoup de temps enfermé dans ton studio qu’est ce que ça fait de monter sur scène ?

Génial. C’est un aspect de la musique que jusque la je n’avais pas connu.

Des projets, des envies ?
Après jouer quelques sons a Atlanta, je bouge en Europe pour quelques concerts. Je n’y suis jamais allé et il me tarde énormément d’y être. Je vais jouer avec plusieurs grands groupes mais je ne peux pas vous en dire plus pour l’instant. Et pour finir après ma tournée en Europe je cours chez moi pour une tournée américaine avec COIN, Colony House, and Wild Child.

Les indispensables a avoir dans son ipod ?
Je vais en faire que trois, sinon je vais me laisser emporter.

‘u’ – kendrick lamar
‘quicksand’ – björk
‘paradise circus’ – massive attack

Today Le Beau Bug presents, Elliot Moss, our crush of the moment ! We invite you to discover this young New Yorkers to get carried away by its magnetic and captivating sounds. A beautiful musical journey that we share with you!

Hi Elliot, can you introduce yourself in few words ? What are your musical influences, how did you became an artist?
I make music that sits somewhere in between electronic and rock. i’m influenced and inspired by people who are chameleons. David Byrne is a great example, because the man can do so many disparate things in a genuine and informed way, but at the same time.. his art is clearly his art and it has a distinct style. there isn’t any one discernible point to me that i became an artist, i’ve been writing tunes for as long as i can remember, but i would say 18 is when i decided i wanted to put out a record.

What can you tell us more about you album Highspeeds ? And more about the track ‘Slip’ (our favorite !) ?
‘Highspeeds’ was recorded over the course of a couple years at home. ‘slip’ i did one night, up really late.. i played it through.. maybe 15 times.. and the second take ended up being the one.

It took you 3 years to write your album, that’s quite a long time – what’s the reason?
Were you expecting to go faster or not?
That sort of goes back to your first question. i had some of the tunes on ‘highspeeds’ sorted out and mostly recorded before i was 18.. so i say three years because it’s probably pretty close. once i decided to get serious about finishing the record, it was something like 8-10 months of work.

In your music, we heard a lot an echo effect, what do you like about it ?
I don’t think i’m the only one! the way i see it, echo is an instrument just like a synth or a guitar. there are all kinds of reasons one might use it.

I guess you saw the Phillip Chbeeb video ,
How do you feel seing a couple of dancers reinterpreting your music, becoming – in a certain extent – another kind of art?
It’s beautiful. it was inspiring to see where they took it.

You said : ‘“I would love for people to feel exactly what I felt when I was writing the songs,” he says emphatically. “To encounter the same emotions and maybe take away some of the resolutions I did from experiencing them.””
Can you elaborate on those emotions ? Which ones would you like to share with us?
If there is a song that feels sorrowful, i want the listener to experience it with me… the album is bookended by ‘highspeeds’ and ‘best light’… two songs that share many of the same themes, but ‘best light’ offers a resolution… some closure. in this case, one feeling is necessary to experience the other.

After spending a lot of time recording in a studio, how did going on stage, playing gigs feel?
Great. It’s an aspect of music that, up until that point, i hadn’t experienced.

 What are your plans for the next few months?
After playing Music Midtown in Atlanta, i’m headed to Europe for some shows. i’ve never been and have been looking forward to this a lot. playing with a few great bands over there… CAUSES, and one i can’t mention yet. after that, we’re rushing back home for an American tour with COIN, Colony House, and Wild Child.

Name the tracks that everyone must have in his/her ipod
I’ll do three, otherwise i will get carried away.
‘u’ – kendrick lamar
‘quicksand’ – björk
‘paradise circus’ – massive attack

His Facebook
His Soundclound
His Twitter
His Instagram 

Tendrement,
Alix Darasse,
Le Beau Bug