L’interview de Balkan Beat Box

Le Balkan Beat Box, de gauche à droite, Tamir Muskat, Tomer Yosef et Ori Kaplan.

Vous avez déjà dû entendre certains de leurs morceaux, et si ça ne vous dit rien, il est jamais trop tard pour en savoir plus.
Le Balkan Beat Box connu pour son mélange des cultures était de retour le 11 novembre 2016 avec un cinquième album Shout It Out. Après une longue attente depuis leur quatrième album, on a voulu en savoir plus sur qui ils sont et pourquoi cette si longue attente en posant quelques questions à l’un des membres du groupe, Ori Kaplan.

1. Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?
Ori Kaplan
– Cors, Saxophone
Tamir Muskat – Batterie
Tomer Yosef – Chant

2. Pourquoi Balkan Beat Box?
Le nom (Balkan Beat Box) est le résultat du premier morceau que l’on a composé à New York en 2005. C’était avec une équipe de chanteurs bulgares qui chantaient de la musique très traditionnelle. Bulgarian Chicks est le nom de la musique. Au départ, c’était le nom du projet musical, mais nous sommes restés bloqués dessus, mais ca ne veut pas dire que l’on doit être référencé ou étiqueté (Balkans)

Tamir Muskat et moi même, avons débuté notre aventure après avoir été impliqués dans de nombreux projets New Yorkais underground pendant des années, mais aussi des groupes de punk rock, comme les Gogol Bordello. On a finalement trouvé notre voix à l’époque à New York. On peut dire que c’était l’ âge d’or pour la musique d’immigrants dans les clubs de la ville.

3. Comment décririez-vous votre musique ? Votre style ? Vos inspirations ?
On l’appelle le grand mélange des cultures : principalement le coté traditionnel vient des alentours de la méditerranée, de l’Europe de l’Est et des Balkans. Des inspirations qui viennent de nos souvenirs d’enfance en tant que jeunes musiciens et qui trainaient dans nos oreilles. Mais il y a aussi le punk, le rock, le reggae, la dub, le funk, la soul, le blues, le jazz et le free jazz modern.

Shout It Out, votre cinquième album, sort 4 ans après Give, une attente deux fois plus longue que les précédentes.
4. Pourquoi ? Serait-ce comme l’apogée de votre œuvre (en espérant que ça ne s’arrête pas la bien sur) ?
Non, c’est juste qu’il nous a fallu du temps pour nous éloigner des labels et être propriétaires de notre musique et de notre matériel. Nous sommes ainsi libre de prendre notre temps pour être réellement prêt et avoir une structure en place pour nous produire nous même. Je suppose que c’est une perspective de croissance pour nous, d’évolution aussi. Je pense qu’un cinquième album doit être bien fait, pas précipité. Et qu’est-ce que la précipitation… ? Ne vous inquiétez pas, nous avons beaucoup d’idées pour de prochaines sorties.

Tout en gardant votre patte vous avez su « moderniser » le reggae ou/votre musique (à vous de voir) comme avec I Trusted You, I’ll Watch My, Just the Same, This Town.
5. Pouvez vous nous en dire plus ?
Il y a simplement plus d’influences qui ont toujours été là, exprimées cette fois ci. On essaye de toujours écouter de la musique, d’être au courant de ce qu’il y a de nouveau, de frais pour nos oreilles. Jusque là on essaye toujours de garder l’esthétique du BBB (Balkan Beat Box). On l’appelle comme ca, et on ne peut pas vraiment le définir, mais il doit y avoir nos trois voix. Ce que je veux dire c’est que la contribution et l’entente des trois membres de l’équipe est indispensable pour une voix harmonieuse et partagée.
Heureusement pour nous, on est d’accord sur le fait que cet album fait partie de la famille des albums du BBB. Alors on l’a laissé naître. Pour en arriver là, cela prend du temps et toutes les créations n’entrent pas dans cet univers, bien que nous ayons du mal à le définir.

Au moins 4 morceaux que nous avons produits récemment ne font pas partie de l’album. Ils ne correspondaient pas à notre souhait d’un album harmonieux, reprenant les codes que nous avons évoqués précédemment. Ils pourront faire l’objet de singles à l’avenir…

Avec Kum Kum on est plus dans un style New Rave, dont l’impératrice pour nous est M.I.A.
6. Que représente pour vous ce morceau un peu « unique » de votre album ?
Nous sommes contents que AWA soit nait, c’est un groupe de soeur qui sont comme les filles de Tomer Yosef, notre chanteur. Les 3 soeurs apportent tout le talent du monde et Tomer sait le concentrer, le façonner et le produire, il y a une connexion avec l’esthétique du BBB. Elle n’aurait pas pu être AWA si ça n’avait pas été pour l’existence du BBB, d’une certaine manière, c’est comme une extension, c’est une belle chose. Donc naturellement Kum Kum devait arriver. On est en train de travailler sur le clip de ce morceau. C’est un peu comme un clin d’oeil à notre passé, ça me rappelle les débuts du BBB mais revisités au gout du jour. Il s’adapte au groupe maintenant, et les femmes sont le présent et le future. Love Kum Kum.

7. Maintenant que ce cinquième album ‘Shout It Out’ est sorti, quels sont vos projets ? Une tournée ? Un sixième album ?
Alors, la tournée est prévue pour le printemps prochain, quelques morceaux de l’album vont sortir en individuel. On pense que I’ll Watch Myself et un bon single, ainsi que certains morceaux après Kum Kum. Il y a aussi This Town qui est un single d’un autre genre. Donc nous faisons en sorte d’en réaliser quelques vidéos et on a quelques idées pour de nouveaux morceaux. Mais il est encore trop tôt pour en parler.

8. Une petite anecdote marrante du groupe pour le Claque Son ?
Je me suis perdu en France une fois, je n’étais pas dans la bonne cabine, et le train s’est divisé en deux. Alors je me suis retrouvé dans une mauvaise ville. Depuis mon manager Scott Soyouz doit toujours garder un oeil sur moi quand je prends le train. Ils ne sont pas comme les avions, ils peuvent se diviser en deux et arriver à deux endroits différents. Maintenant j’ai développé une phobie pour les trains, j’apprends à affronter cette peur.

9. Qu’est-ce qu’un « beau bug » pour toi ?
La musique du bug. On aime les musiques de Warrior Queen, vous connaissez ?
Aussi la rencontre de Skream et Warrior Queen est cool.

10. Quels sont les indispensables à toujours avoir dans ton iPod ?
Question compliquée, pas facile ! Quelques anciens comme Bob Dylan, Neil Young, James Brown, The Beatles, John Coltrane, Sly and The Family, Bob Marley.
N’allons pas dans les titres, la liste serait trop longue.
Mais sinon plus récemment on aime, Die Antwoord, Stromae, Kendrick Lamar, donc ajouter leur album dans vos sacs.

1.Can you introduce yourself in a few words ?
Ori Kaplan – horns , saxes
Tamir Muskat – drums
Tomer Yosef – vocals

2.What are the origins of Balkan Beat Box ? What about the name
The name was a result of the first track we ever made in nyc 2005. It was with bulgarian singers singing very traditional song. Bulgarian Chicks is the track, it was a working title for the project, and it kind of stuck but it does not mean we are to be geographicaly pin pointed or peagon holed .

Tamir Muskat and myself, Ori Kaplan started the project after being involved with many nyc downtown projects and punk rock bands and gogol bordello for years.  we founf our own voice at the time in NYC . one can say it was a golder era for new immigrant clubby music in the city

3. How would you describe your music ? Your style ? Inspirations ?
We call it big mashup of cultures , mostly the traditional part is from around the medditeraninan and east Europe and balkan. Stuff that was in the back or our ears when we grew up as young musicians, but there is punk and rock and reggea and dub, and funk and soul and blues and jazz and modern free jazz.

Shout It Out, your fifth album, came out 4 years after Give. We’ve noticed that it is twice the time between the 3rd and the 4th album.
4. Why ? Would it be like the apogée of your work ? Hoping it is not the end of your journey, of course !
No , it just took us this long to get away from any label ownership, we own our own material now, and we took our time to be actually prepare and have a structure in place to be able to release ourselves. I guess its sort of a growth thing too, I think a fifth album should be well made, not rushed, what’s the rush ? We have many ideas for future releases .  

While keeping your typical style, you managed to « modernise » reggae / your music (your choice) like with I Trusted You, I’ll Watch My, Just The Same, This Town
5. Could you tell us more about it ?
Just more influences that were always there came out this time.  We always try to listen to music, be out there and dig for whats fresh in our ears. Yet we also try to keep the BBB esthetic going. We call it that way and we cannot really define it , but it has to have the voices of the 3 of us. i mean the input of the 3 of us in a harmonious voice in our heads.  and in agreement.

Lucky for us we can agree that this album is part of the family of the BBB albums. So we let it be born. It takes time and not all the music we make fits this zone. We have at least 4 songs that did not qualify to be in this album.  Great songs , but just did not fit the statement we try to convey. We might release them one day in as singles

With Kum Kum, we feel you are more part of the New Rave style, which is leaded by M.I.A for example.
6. What does this unique song mean to you ?
We love the fact the AWA was born,  it is a sister band that was the mind child of tomer yosef. The 3 sisters brought all the talent in the world , and tomer yosef knew how to package It, shape it and produce it –  and there is a connection to the bbb esthetic. There could not have been AWA if it wasn’t for BBB’s existance in a way . its a kind of extention which is a beautiful thing .  so naturally Kum Kum had to happen. We are working on the music video for that song. Its a bit of a wink to our past, reminds me of the old bbb days. but also in a fresh package. It fits the band now also, and the girls are the present and the future.  Love Kum Kum!

7. Now that the fifth album is out, what are your upcoming projects ? A tour ? A sixth album ?
Tours in spring and more single releases from the album. We feel like  I’ll watch myslelf is a good single and also a few more after Kum Kum. Also this town is a different kind of single. So some video making efforts, and then we have some ideas for new songs. But we don’t need to talk about it so soon .

8. Do you have a little funny story to tell us about the band for the Claque Son (our music category) ?
I got lost in a train once in France, I was in the next cabin and that train split into 2 trains. So i found myslef in another city. Since our tour manager Scott Soyouz always has to keep an eye on me in trains,  they are just not like airplanes,  they can actually split in 2 and arrive in different pieces to different cities. I developed a fobia now to trains, learning to get over this fear 🙂

9. Our website is called Le Beau Bug, like “The Beautiful Bug”, what does that mean to you ?
The music of the bug. We love the Warrior Queen tracks with the bug . know them ?
Also skream with Warrior Queen is great.

10. What are the top songs you always want to keep with you at all times ?
Hard question ,  not easy ! Some good old stuff like bob dylan  neil young . james brown , beatles , john coltrane , sly and the family , bob marley
but lets not go to individual songs.  the list will be too big
in the last few years we love  Die Antwoord ,  Stromae ,  Kendrick Lamar  so would add their albums to the bag

Le Balkan Beat Box sur les internets :
Leur site
Facebook
Instagram
Twitter
Deezer

Tendrement,
Le Beau Bug

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    un × 4 =