Les Merveilles du monde Antique, sources d’inspirations intemporelles

Il était une fois le Musée du MucEM. Bâti entre l’eau salée de la grande bleue et le fort Saint Jean de Marseille, il est aujourd’hui un des emblèmes culturels de la ville. Depuis 2013, des visiteurs s’y promènent au rythme des vagues. La culture méditerranéenne y est ici dominante. Marseille, porte ouverte au Maghreb, présente en ce lieu son patrimoine basané pourvu d’Histoire. Religions, mythologies et terres conquises s’entremêlent pour le plaisir des sens! En effet, ce bijou d’architecture moderne exhibe un corpus archéologique des plus instructifs!

Rentrez avec nous dans l’enceinte du bâtiment. Traversez la Galerie de la Méditerranée. Vous y trouverez plusieurs expositions et retenez votre attention sur l’une d’entre elles: Au Delà du Monde Connu. Ici, trônent de nombreuses photographies au milieu desquelles une projection animée s’agite gaiement. Il s’agit d’une production 3D réalisée en 2013 par les élèves  de l’école Supinfocom de Arles sur Les Merveilles du Monde Antique

Dessin de recherche pour Cléopâtre / Le phare d’Alexandrie par Marie Dosseto, Hugo Leygnac, Arthur Philippe, Quentin Dufour, Franck Pina et Julie Evain.

Dessin de recherche pour Cléopâtre / Le phare d’Alexandrie par Marie Dosseto, Hugo Leygnac, Arthur Philippe, Quentin Dufour, Franck Pina et Julie Evain.

Dessin de recherche pour Spartiate / Le phare d’Alexandrie par Marie Dosseto, Hugo Leygnac, Arthur Philippe, Quentin Dufour, Franck Pina et Julie Evain.

Par delà le dessin animé, de véritables recherches archéologiques et techniques ont été menées autour de ces chefs-d’œuvres Méditerranéens. Grâce à l’initiative de la chargée de production audiovisuelle Karine Boujour et la participation des deux conservateurs Frédéric Bougenot et Isabelle Marquette du MuCEM, les édifices Merveilleux y sont chacun représentés et séquencés en huit courts métrages. Fidèles à la liste érigée lors des conquêtes d’Alexandre Le Grand, nous y découvrons les Pyramides de Giza, les jardins suspendus de Babylone, la statue chryséléphantine de Zeus à Olympie, le Mausolée d’Halicarnasse, le temple d’Artémis à Ephèse, le Colosse de Rhodes et le Phare d’Alexandrie. Sept témoignages quasi-magiques du génie de l’Homme.

Les élèves se sont appuyés sur le peu d’informations qu’ils détenaient des monuments. De par leurs nombreux mystères, les Merveilles n’ont jamais cessé d’alimenter l’imaginaire des historiens… Seules quelques ruines de la pyramide sont encore debout. Aussi, les Jardins de Babylone n’ont jamais témoigné de traces tangibles d’avoir réellement existé. De ce fait, les étudiants ont aussi  fait parlé leurs imaginations. La part d’histoire oubliée a laissé place à la créativité des concepteurs. Qu’il soit question d’esthétisme, d’humour, de poésie ou de symbolique, chacun des courts métrages dévoilent des interprétations originales, voir personnelles! Ici, le contemporain revisite l’ancien de façon tout aussi inventive!

Les jardins suspendus de Babylone se balancent au rythme d’un petit cafard, un chameau transforme la pyramide de Giza avec une télécommande, le phare d’Alexandrie devient une discothèque,  la statue d’Artémis protège un cerf sur le point de se faire abattre, Zeus détruit son propre temple…. Trop délurées pour être comprises mais trop belles pour être ratées, ces vidéos sont des petits bijoux de la muséologie. Les Sept merveilles du monde présentées au MucEM redonnent vie aux légendes tout en réveillant les émotions du spectateur!

Clou du spectacle! N’avez vous jamais entendu parlé de la huitième merveille du monde? Ce nom bien commun à l’oreille mais si subjectif à la vue. L’amour de l’art que les civilisations se chamaillent encore aujourd’hui. Les artistes ont conclu leurs productions avec l’idée d’une dernière merveille, celle qui leur aurait servi à concevoir toutes les précédentes. Elle est “universelle”et “intemporelle”. La main de l’homme: sans laquelle le génie d’aujourd’hui ne nous aurait jamais permit de retracer celui d’hier…

Il est très compliqué de trouver les trois dernières vidéos sur internet et si votre curiosité vous y pousse, Le Beau Bug vous invite à visiter le MucEM pour les voir de vos propres yeux…

Tendrement,
Clémentine Picoulet,
Le Beau Bug