Les Animaux Fantastiques : les Crimes de Grindelwald de David Yates

Après le succès phénoménal de l’adaptation de la saga Harry Potter à l’écran, J.K Rowling et David Yates – le réalisateur des volets 5 à 8 – ont décidé de se lancer dans une autre aventure : réaliser 5 films autour des Animaux Fantastiques.

Que ce soit le premier ou le second film, aucun d’entre eux ne s’appuie sur un livre existant puisque le livret Les Animaux Fantastiques que J.K. Rowling avait écrit il y a déjà bien longtemps était simplement une sorte d’encyclopédie animalière. Les aficionados de la saga Harry Potter qui s’inquiétaient de perdre la magie du monde de J.K. Rowling peuvent cependant se rassurer : l’auteure à succès a écrit elle-même l’intégralité du scénario. Résultat, on retrouve l’univers magique si particulier sorti tout droit de l’imagination de J.K. Rowling avec, en prime, de nouvelles intrigues qui nous immergent encore plus dans le monde magique.

Synopsis : En 1927, quelques mois après son arrestation par le Congrès Magique des Etats-Unis, Gellert Grindelwald parvient à s’évader et commence à rassembler des sorciers de sang-pur afin de régner sur le monde des moldus. Albus Dumbledore, ami d’enfance de Grindelwald et professeur à Poudlard, contacte Norbert Dragonneau et le convainc de retrouver Croyance avant Grindelwald : l’Obscurial pourrait faire basculer le combat si Grindelwald réussissait à le recruter.

Pour ce deuxième volet, on retrouve une grande partie des acteurs du premier film et quelques nouvelles têtes d’affiche qui offrent  aux Animaux Fantastiques : les Crimes de Grindelwald un casting 5 étoiles. Eddie Redmayne, Johnny Depp, Jude Law, Ezra Miller, Zoé Kravitz… Chacun propose une interprétation unique qui rend chaque personnage si particulier et si magnétique. Que ce soit Norbert Dragonneau, Croyance ou Gridelwald, chaque acteur a su trouver la partition à jouer et les caractéristiques du personnage à mettre en avant. Avec, au final, des interprétations totalement différentes et des personnages qui ne ressemblent à aucun autre.

Entre les images sublimes de créatures magiques, les combats à l’aide de sortilèges plus impressionnants les uns que les autres et les paysages magnifiés par les prises de vues, Les Animaux Fantastiques : les Crimes de Grindelwald nous en met plein la vue. Durant les deux heures et quatorze minutes que dure le film, c’est une succession d’images à couper le souffle qui s’enchaînent. David Yates, familier avec l’univers Harry Potter, ne s’y est pas trompé et propose une réalisation parfaite qui nous transporte sans le moindre effort dans l’univers magique.

Si certains regrettent le trop plein d’intrigues dans le scénario, il en ressort toutefois un film haletant, qui ne laisse aucune place à l’ennui. Chaque scène est propice à un nouveau rebondissement et à de nouvelles révélations. Qui plus est, le film se déroulant en 1927, c’est un monde relativement différent de celui des films Harry Potter que l’on (re)découvre. Après ce second volet, il va être difficile d’attendre encore deux ans pour découvrir la suite des aventures de Norbert, Croyance et Grindelwald !

Avec plus de trois millions d’entrées rien qu’en France en à peine deux semaines, il va sans dire que le film est bien parti pour faire exploser le box-office, aussi bien en France qu’au niveau mondial.

Sortie : 14/11/2018
Durée : 02h14
Format : Couleur – 2,39:1
Pays : Etats-Unis, Royaume-Uni
Réalisation : David Yates
Interprétation : Eddie Redmayne, Ezra Miller, Katherine Waterston, Johnny Depp, Jude Law
Genre : Aventure, fantastique
Production : Heyday Films, Warner Bros
Bande-annonce : 


Tendrement,
Audrey Tobola,
Le Beau Bug

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux + neuf =