Le cas Richard Jewell de Clint Eastwood

Spécialiste en biopics, Clint Eastwood continue de confirmer qu’il a clairement un talent pour ce registre. En ce début d’année, le réalisateur nous révèle l’histoire d’un héro sali avant même d’avoir profité de la gloire dont il avait rêvé toute sa vie.

Synopsis : En 1996, Richard Jewell fait partie de l’équipe chargée de la sécurité des Jeux d’Atlanta. Il est l’un des premiers à alerter de la présence d’une bombe et à sauver des vies. Mais il se retrouve bientôt suspecté… de terrorisme, passant du statut de héros à celui d’homme le plus détesté des Etats-Unis. Il fut innocenté trois mois plus tard par le FBI mais sa réputation ne fut jamais complètement rétablie, sa santé étant endommagée par l’expérience.

La puissance des émotions repose sur l’excellente performance de Paul Walter Hauser, dans la peau du héro Richard Jewell. Pour cela, l’acteur s’est renseigné du mieux qu’il pouvait sur son personnage, afin de retransmettre ses mimiques, ou encore sa voix. Mais le travail était plus profond. L’histoire de ce héro ayant marqué toute une génération, mais surtout l’acteur ainsi que le réalisateur, se devait d’être retranscrite et de prendre le parti de Mr. Jewell.

Au casting on retrouve aussi Kathy Bates dans le rôle de la mère du héro dont les accusations à tord fut un traumatisme. On retrouve également Sam Rockwell dans la peau de l’avocat qui s’est occupé de l’affaire en combattant directement les médias ainsi que le FBI, un rôle plus sérieux qu’à son habitude, et ça lui va plutôt bien.

Pointilleux sur les détails “quand on raconte une histoire vraie, il faut la restituer en étant fidèle à la réalité“, Clint Eastwood a réussi à filmer dans le Centennial Park à Atlanta, le fameux parc où le drame a eu lieu. Le plus dur fut de recréer les années 90’s mais pour ça, Mr. Eastwood a pu compter sur son équipe de fidèles qui on relevait le défi avec brio.

Une nouvelle fois, Clint Eastwood, nous délivre un film prenant et touchant. L’authenticité du sujet dégage une certaine empathie envers l’histoire, mais surtout le héro, Richard Jewell tout en révélant, les machinations des médias et du gouvernement. Tout simplement, bravo.

Titre original : Richard Jewell
Date de sortie : 19 février 2020
Durée : 2h09
Genre : Biopic, Drame
Réalisateur : Clint Eastwood
Interprète : Paul Walter Hauser, Sam Rockwell, Kathy Bates
Nationalité : Américaine
Bande-Annonce :

Tendrement,
Le Beau Bug

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    quatre × 3 =