Laurent Garnier

nil

Les pistes de danse, Laurent Garnier les connaît bien. Depuis ses débuts de DJ à l’Hacienda de Manchester à l’aube de l’explosion de l’acid house, il n’a cessé d’accompagner la génération électronique ces 25 dernieres années.

Plusieurs fois consacré meilleur DJ mondial par la presse spécialisée, il a mixé depuis dans les plus grands clubs et festivals internationaux, nouant une relation privilégiée avec le public. En France notamment, il suffit de voir les files d’attente enthousiastes devant le Rex Club de Paris ou l’An-Fer de Dijon, où il fut longtemps résident, pour comprendre que Garnier n’est pas un DJ comme les autres.

En démontrant que les musiciens français ne sont plus fatalement cantonnés dans leurs trop étroites frontières, le succès de morceaux comme Wake Up, Acid Eiffel ou encore “the Man with the red face” va servir de déclencheur à toute une scène électronique française encore balbutiante. En octobre 94, il sort son premier album Shot In The Dark (F Communications) et devient l’un des tous premiers artistes français invités à se produire dans le cadre des prestigieuses “Peel Session de Radio One” en Angleterre. En 2003, Laurent Garnier et David Brun-Lambert s’associent pour sortir l’ouvrage “Electrochoc”( Editions Flammarion), consacré à la scène électronique. Scène qu’il a vu éclore à la fin des années 80 et dont il fut l’un des acteurs durant la décennie 90.

laurent garnier

En 2004, Laurent Garnier sort My excess luggage – Digipack, coffret d’une cinquantaine de titres proposés sous la forme de trois mix enregistrés dans des pays différents, reconnu par la critique. The Cloud Making Machine est dans les bacs des le mois de janvier 2005. Cet opus surprenant reflète toutes les facettes de la personnalité de son créateur : exigeant, passionné, curieux, versatile et touche-à-tout.

Après avoir tourné sans cesse en 2007 et 2008, Laurent garnier propose un nouvel opus en 2009, Tales Of A Kleptomaniac (Pias). Dont le 1er single se nomme Gnamankoudji. En 2012, Pedro Winter a annoncé l’entrée de Laurent Garnier au sein du label Ed Bangers Records.

Laurent Garnier est considéré dans le milieu comme un veritable passioné, on peut s’en rendre compte en ecoutant son emission “It is What it is” sur le Mouv’ chaque samedi de 20h à 21h. Dans cette emission l’artiste partage avec ses auditeurs sa vision de la musique et n’hesite pas a promouvoir de jeune artiste.

Rendez-vous donc ce soir au Magazine Club, pour un set endiablé de Laurent Garnier.

 


Site Officiel – LAURENT GARNIER

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × 2 =