L’Amour : exutoire ultime de Disiz

Compté parmi les doyens du rap français, Disiz ne s’arrête pas et revient avec son treizième album L’Amour. Pour la première fois, le rappeur se concentre sur une seule et même thématique et non pas sur ses divers états d’âmes. Bien que ce sujet ait été abordé à plusieurs reprises tout au long de sa discographie, cette fois-ci il est au cœur du projet et est traité en profondeur.

Disiz découpe ces seize morceaux en trois actes différents. Allant de la rupture dévastatrice à la renaissance affective, sa trame travaillée donne un sens à son album.

Le premier acte empli de tristesse, aborde la difficulté de se remettre d’une rupture amoureuse avec des titres comme CASINO ou TUE L’AMOUR. Dans cette étape compliquée, toutes les humeurs sont vécues : dépression, désœuvrement, solitude… La force mélodique et la douceur des beats de POIDS LOURD parvient à retranscrire joliment la dépression que l’on peut traverser (plutôt paradoxal, non ?!).

C’EST LE LOVE MAGUEULE ouvre la deuxième partie de l’album avec une légèreté qui vient balancer la précédente. Selon lui, accepter la séparation passe par l’amusement et l’échappement. Cette seconde partie souligne donc le deuil qui vient après la rupture et avant la nouvelle rencontre. Dans cette phase de transition, l’énergie et le besoin de séduire prennent le dessus.

Le dernier fragment de l’album est le plus positif d’entre tous car il évoque la nouvelle rencontre. Contrairement au début, l’Amour n’est plus source de désespoir. Disiz fait des références au bel amour en utilisant des symboles comme le baiser de Klint ou en faisant une référence au film hollywoodien à l’eau de rose sur le premier morceau de la partie. Musicalement, la différence se ressent avec des prods plus dansantes comme celle très pop de EMOJI SOLEIL JAUNE.

Sur ce projet, Disiz a fait appel à plusieurs artistes pour collaborer dont Iseult et Damso.

Inviter Iseult, dont il admire le travail, était lourd de sens.

« quand elle chante, c’est magique. Le fait qu’une femme comme elle décrive les travers de l’homme, c’était crucial. »

Quant à Damso, sur RENCONTRE ils se livrent mutuellement sur leurs expressions. Ce que notre rappeur apprécie particulièrement avec la star belge c’est sa sincérité face à sa souffrance.

A travers cet album, le rappeur remet en question beaucoup de fondations de l’amour qu’il considère comme

« folie socialement acceptée »

Avec WEEK END LOVER, il chante l’aveu d’un homme qui a fauté dans le contexte d’une soirée euphorique et alcoolisée. En plus d’aborder la tromperie, il mentionne la situation du couple libre qui casse les codes de l’amour dit traditionnel pour certains.

Disiz a pris le risque de traiter un sujet difficile à aborder, trop bien souvent associé à la vulnérabilité. A travers ce projet, on entretient cette intimité avec l’artiste tissée depuis des années. Il livre son côté personnel avec la voix de sa fille que l’on retrouve dans le teaser et l’on en apprend plus sur sa situation amoureuse qui as pris une grande place dans sa vie. L’artiste parle de son plus beau disque, le plus vrai !

Retrouvez Disiz sur les internets :
Instagram
Facebook
Spotify

Tendrement,
Solène DIDELLE
Le Beau Bug

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

trois × quatre =