La voie de la justice de Destin Daniel Cretton

En 2013 Destin Daniel Cretton nous révélait son premier film States of Grace, qui fut très bien accueilli par la critique. Aujourd’hui, on vous parle de son dernier film La Voie de la justice, inspiré du roman autobiographique “A Story Of Justice And Redemption” de Bryan Stevenson.

Synopsis : Le combat historique du jeune avocat Bryan Stevenson.  Après ses études à l’université de Harvard, Bryan Stevenson aurait pu se lancer dans une carrière des plus lucratives. Il décide pourtant de se rendre en Alabama pour défendre ceux qui ont été condamnés à tort, avec le soutien d’une militante locale, Eva Ansley. Un de ses premiers cas – le plus incendiaire – est celui de Walter McMillian qui, en 1987, est condamné à mort pour le meurtre retentissant d’une jeune fille de 18 ans. Et ce en dépit d’un grand nombre de preuves attestant de son innocence et d’un unique témoignage à son encontre provenant d’un criminel aux motivations douteuses. Au fil des années, Bryan se retrouve empêtré dans un imbroglio de manœuvres juridiques et politiques. Il doit aussi faire face à un racisme manifeste et intransigeant alors qu’il se bat pour Walter et d’autres comme lui au sein d’un système hostile. (cf Allociné)

À l’affiche ainsi qu’à la production, Michael B. Jordan, star plus que montante du cinéma américain, incarne l’avocat Bryan Stevenson, prêt à tout pour aider les plus démunis, encore de nos jours. On retrouve une nouvelle fois sur le banc de l’accusé (Rédemption en 2004) Jamie Foxx, cette fois accusé à tort, dont l’interprétation et la ressemblance avec Walter McMillian sont frappantes. Et comme une habitude, enfin pour la deuxième fois sur quatre, le réalisateur Destin Daniel Cretton, choisit Brie Larson pour interpreter la jeune Eva Ansley.

Ce film fort en émotions nous rappelle que ces cas existent toujours, et que la justice, n’est pas toujours des plus fiables. C’est pourquoi, Bryan Stevenson et Eva Ansley se battent encore au sein de l’association à but non lucratif, the Equal Justice Initiative. Bien entendu ils ne sont pas les seuls, et on espère qu’ils ne le seront jamais.

L’ambiance n’est pas la plus joyeuse et pourtant, face à la prison, le racisme, la pauvreté et la corruption, ce qu’on retiendra de ce film sera la force morale, la conviction, l’espoir et la persévérance des personnages représentés.

“Rien n’est simple, mais n’abandonne pas”, c’est le message que l’on a reçu et que l’on vous transmet.

Titre original : Just Mercy
Date de sortie : 29 janvier 2020
Durée : 2h17
Réalisateur : Destin Daniel Cretton
Interprètes : Michael B. Jordan, Jamie Foxx, Brie Larson, Rob Morgan, Tim Blake Nelson, Rafe Spall, O’Shea Jackson Jr
Genre : Biopic, Drame
Nationalité : Américain
Bande-Annonce :

Tendrement,
Le Beau Bug

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    quatre − un =