Kobarey – Confineless

Nous vous avions récemment parlé du label Lowless avec la sortie du premier EP d’Ashka. De l’electronica à la techno, c’est avec précision que le label définit ses artistes et son univers. Le 19 juin dernier, l’un de ses fondateurs aka Kobarey a sorti son premier EP, Confineless.

Composé en 2016 lorsqu’il était à Berlin, la ville qui ne dort jamais, cet EP est constitué de 3 tracks dont un remix de Dust Yard. Autrement dit, un peu plus de 20 minutes de nébulosité entremêlée à de délicates sonorités.

L’EP débute avec Nina’s Corner, un morceau ambivalent qui nous dégage quelque chose d’aussi brumeux que tamisé, un sentiment de fluidité aux vibrations aquatiques. Plusieurs émotions nous bouleversent, tout d’abord l’inquiétude, la peur, la crainte, un tunnel interminable et pourtant, on garde espoir, on reprend des forces, on s’accroche, on avance.

Le deuxième morceau intitulé Breaking My Boundariesgarde son ambiance deep house. Cette deuxième production reste organique et synthétique, comme les deux valeurs prônées par le label Lowless. Les échos nous envoûtent et nous paralysent jusqu’à ce que notre corps se mette à danser lentement au rythme des oscillations.

Dust Yard termine cet EP avec un remix de Breaking My Boundaries et rend l’atmosphère plus propice à taper du pied dans un bon club berlinois. Manié avec finesse, ce remix ne perd pas de son obscurité mais gagne en puissance sonore.

Retrouvez Kobarey sur les internets :
Facebook
Soundcloud

Retrouvez Lowless sur les internets :
Site Internet
Soundcloud
Facebook
Instagram
Youtube
Beatport

Tendrement,
Louise Dornier
Le Beau Bug

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois + 20 =