Jumanji de Joe Johnston

Jumanji, un jeu pour tous ceux qui espèrent laisser derrière eux leur univers.
Lancez les dés pour déplacer votre pion, un double donne le droit de rejouer.
Le premier qui arrive au bout a gagné.

Aventurier méfiez-vous, ne commencez que si vous avez l’intention de finir.
Les effets saisissants de ce jeu ne cesseront que lorsque l’un des joueurs aura atteint Jumanji et prononcé son nom.

Voici les règles du Jumanji. Si ces règles peuvent paraitre simple à première vue, la mise en garde n’est pourtant pas à prendre à la légère.

Alan Parrish, jeune garçon de 10 ans, solitaire et en perpétuel confrontation avec son père, l’apprendra à ses dépens en se retrouvant enfermé dans le monde du Jumanji. Pour en sortir, une seule consigne : « Dans la jungle tu attendras, un 5 ou un 8 te délivrera ».

Le Jumanji a l’intelligence de confronter ses participants à un monde parallèle, composé de leurs propres peurs. C’est ainsi que l’acteur Jonathan Hyde se vît confier le rôle du père d’Alan et celui du terrible chasseur Van Pelt, le pire ennemi d’Alan. Il arrive d’ailleurs que Samuel Parrish et le chasseur de trophées usent de répliques identiques pour parfaire la comparaison et rappeler sa peur au jeune garçon.

Aux côtés de Jonathan Hyde, nous retrouvons Robin Williams, dans l’un de ses rôles emblématiques, mais également la jeune Kirsten Dunst alors âgée de 14 ans.

Le monde du Jumanji, tel qu’imaginé par Chris Van Allsburg dans le roman éponyme, nécessitait de nombreux effets spéciaux, particulièrement complexes pour l’époque. L’équipe du film a donc eu recours à la société ILM, société d’effets spéciaux de George Lucas. Le résultat est brillant et le film n’a pas particulièrement vieilli malgré les vingt années passées.

Se pose donc la question de l’utilité du reboot prévu pour 2017 avec Dwayne Johnson en tête d’affiche. Ses rôles précédents l’éloignent grandement du jeu d’acteur de Robin Williams et ne correspondent pas à l’univers de Jumanji. La méfiance est donc de mise mais espérons tout de même une belle surprise.

Et comme on dit dans le 7e art, Je n’aime pas dire du mal des gens, mais effectivement il est gentil.

Jumanji est un classique. Si vous ne l’avez pas vu ? Il est temps.

Date de sortie : 15 décembre 1995 (États-Unis, Canada) 14 février 1996 (Europe)
Durée : 1h40
Nationalité : Américaine
Réalisateur : Joe Johnstone
Intérprète : Robin Williams, Kirsten Dunst, Bradley Pierce, Jonathan Hyde
Bande Annonce :

Tendrement,
Baptiste Leroy
Le Beau Bug

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sept + 19 =