JOKO – LOON

Repéré par le label Pain Surprises et propulsé par leur single Fools il y a deux ans, le duo JOKO revient officiellement sur le devant de la scène avec un premier EP, dénommé LOON. Si Fools évoluait dans des teintes vives et pop, tout l’EP ne résonne pas de cette façon. Entre ballades acoustiques et titre aux accents de “questions-réponses”, LOON est un concentré de bonne humeur et de sons venus d’ailleurs.

Et comme pour prouver que l’EP ne tient pas que de la pop, le titre U Got qui l’introduit commence par en briser les codes. Commençant pratiquement a capella sur une voix dont l’influence soul est indéniable, des nappes électroniques viennent soutenir les quelques phrases formant le premier couplet. C’est uniquement dans le refrain qu’un assemblage de textures pour le moins étonnantes une fois assemblées entre elles fait son apparition : on y retrouve des influences diverses, allant de la future de Flume à la trap légère de Tess. D’ailleurs, lorsqu’on observe plus attentivement la pochette, c’est en quelque sorte le message que l’on peut en retirer : ces collages de textures diverses et variées viennent résonner avec les collages sonores que l’on retrouve dans l’EP.

On poursuit avec le titre Woods. Le duo surprend encore une fois en samplant la voix de sa chanteuse, dans le but de dessiner un semblant de mélodie qui soutiendrait son chant, comme le font Banks ou FKA Twigs dans la plupart de leurs morceaux. Et comme si cela ne suffisait pas pour dire “nous ne faisons pas que de la pop”, ils proposent par la suite un univers sonore purement digital que l’on ne peut classer dans un genre, intégrant le silence comme élément rythmique principal de la mélodie.

On vous laisse découvrir Zero et Fools par vous-mêmes, et on vous retrouve pour l’écoute d’Even, titre mi-a capella mi-acoustique que l’on voudrait ne pas voir se terminer au bout d’une minute et demie. D’une douceur extrême, il est la conclusion parfaite de cet EP, laissant son auditeur entre les mains de la chanteuse, le berçant au moyen d’une berceuse 2.0.

Et si l’EP est d’ores et déjà très visuel de par sa composition et sa pochette, il s’accompagne depuis fin novembre d’un clip reprenant à la fois le titre Even et le titre Fools. On vous invite à le (re)découvrir ci-dessous, afin d’avoir une petite idée de ce que le groupe nous réserve pour la suite !

JOKO est un duo composé de la chanteuse Iris di Napoli et du musicien Arthur Vonfelt. Les deux artistes se sont rencontrés au conservatoire de Strasbourg, et ont décidé, un jour, en écoutant les enregistrements a capella d’Iris qu’elle gardait sur son téléphone, de les mettre en musique. De là est né JOKO, et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’ils arrivent à temps sur une lourde vague pop prête à déferler longtemps sur les ondes radio d’aujourd’hui.

Retrouvez JOKO sur les internets :
Facebook
Soundcloud

Tendrement,
Cloé Gruhier,
Le Beau Bug.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × un =