Joker de Todd Pillips

Une standing ovation de 8 minutes après diffusion pour ensuite être récompensé du Lion d’Or à Venise, menaces terroristes lors des premières diffusions aux États-Unis mettant le FBI en alerte, plainte de Jared Leto (le dernier Joker en date) et un Joaquin Pheonix en lice pour l’Oscar. Le nouveau film de Todd Pillips, Joker, suscite la curiosité et c’est justifié.

Synopsis : Le film, qui relate une histoire originale inédite sur grand écran, se focalise sur la figure emblématique de l’ennemi juré de Batman. Il brosse le portrait d’Arthur Fleck, un homme sans concession méprisé par la société. 

Dans un registre étonnant, Todd Phillips connu surtout pour la comédie devenue culte, Very Bad Trip, ou encore le très bon War Dog, nous dévoile un style qu’on ne lui connaissait pas encore, le drame. Encore jamais vu au cinéma, l’adaptation d’un comics version contemporaine, fait l’unanimité. Cette fois, le clown n’est pas l’ennemi juré de Batman, il est un homme seul, face à une société qu’il ne maitrise pas, se transformant tout doucement en ce personnage culte qu’est le Joker.

Le personnage du Joker a déjà été interprété par de grands acteurs, Mark Hamil, Jack Nicholson, Cesar Romero, Jared Leto, l’oscarisé Heath Ledger et aujourd’hui Joaquin Phoenix. La tâche n’est pas simple, et pour être à la hauteur, ce dernier est passé par plusieurs étapes toutes les plus impressionnantes que les autres. Perdre 25 kg jusqu’à en avoir la peau sur les os, passer des heures à écouter des rires de hyènes, des mois à étudier des personnes atteintes de désordres neurologiques et de rire pathologique afin de pouvoir enclencher son rire à la demande. Après une tel immersion, on ne discutera plus des capacités artistiques de ce grand acteur, et on verra où cela le mène.

Qu’est-ce que l’on en a pensé ? Spontanément, on dira que c’est ‘pas mal’, mais quand on y pense, c’est un chef d’œuvre. Un chef d’œuvre artistique sur une thématique dramatique mettant en scène la transformation d’un homme vers le côté obscur.

I used to think that my life was a tragedy.
But now I realize, it’s a comedy.

Durée : 2h02
Genre : Drame
Réalisateur : Todd Phillips
Interprètes : Joaquin Phoenix, Robert De Niro, Zazie Beets, Frances Conroy
Nationalité : Américain, Canadien
Bande-Annonce :

Tendrement,
Le Beau Bug.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    16 − treize =