Interview Julie Vous Aime

Cette semaine sur le Beau Bug on vous présente Julie vous Aime, conseillère en image, qui vous dévoile ses petites astuces mode, beauté, et bien être pour perfectionner son look.

On a trouvé peu d’information sur toi, pourrais tu te décrire ? 
Alors je suis une nana sympa qui adore s’occuper des gens. Je suis un peu addict à la sape du coup j’ai fait un mix des deux.

Qu’est ce qui t’as poussé a devenir conseillère en image ?
Parce que mon apparence m’a posée problème pendant de nombreuses années, le regard des gens était assez important pour moi. Les changements que j’ai pu rencontrer m’ont fait du bien , je me sentais beaucoup moins transparente. Et comme j’aime les gens et prendre soin d’eux c’était devenu une évidence pour moi de me lancer dans cette aventure.

En quoi consiste ce métier exactement ?
Au delà du fait que je guide les personnes pour trouver leur style et les coupes de vêtements adaptés à leur morphologie et leur personnalité (et à leur budget) je leur apprends aussi à connaître l’impact d’un vêtement, d’une tenue. L’idée est de savoir s’adapter à diverses situations, à savoir se mettre en valeur mais parfois pas trop car la situation ne s’y prêtera pas. Le but est de savoir communiquer avec son apparence. On travaille aussi la coupe de cheveux, le maquillage pour les dames bien sûr et les couleurs ( celles qui nous flattent le plus et aussi leur symbolique ainsi que les diverses harmonies réalisables).

Qu’est ce que tu en regardes en premier chez quelqu’un ?
Rien de spécial en fait, comme tout le monde je vois ce que peux dégager une personne, après quelques minutes je peux éventuellement me dire si l’image qu’elle renvoie est plutôt cohérente avec ce qu’elle est vraiment ou dans le carde professionnel si ça colle avec l’image, les valeurs de la boite ou du poste en lui même.

Pour conseiller quelqu’un, comment procèdes-tu ?
La personne me parle d’abord d’elle, de ce qui l’a motivée pour bosser sur son apparence. Ensuite elle me fait part de ses objectifs, ses envies et d’éventuelles problématiques. On fait le point sur sa morpho, sur ce qu’elle aime ou pas. On apprend à raisonner différemment pour savoir choisir et associer une pièce. Tout ça avec comme supports de vrais vêtements ou des visuels. Bon ça ce n’est que pour un atelier mais c’est plus ou moins le même process pour les autres. Il est impératif que je m’adapte totalement à la personne que j’ai en face de moi si je veux qu’elle sache gérer ça seule dans les mois, les années à venir. Les ateliers sont assez long parce que c’est un investissement (financier et personnel) si important que ça mérite d’y aller en profondeur.

Généralement, qui sont tes clients ? As-tu un client type ?
Pas vraiment, j’ai différents profiles mais ce sont souvent des personnes qui sont à un tournant de leur vie (30 ans ou un âge symbolique, nouveaux entrepreneurs, nouveau boulot ..) Et aussi des artistes parce que comme dirait Mick Jones (des Clash) « il vaut mieux avoir un look d’enfer et jouer comme une savate que le contraire ».

Quelle est la finalité de ta démarche ?
Que les personnes se sentent plus en confiance, qu’elle aient les bonnes bases pour maitriser leur image et aussi le kiff d’apprendre que ça leur a fait du bien, les sourires sur leur visage. Je n’oublierai jamais le jour où une cliente m’a dit que je devrais être remboursée par la sécu.

Quels sont les cas les plus communs que tu rencontres ?
Aucun

Qu’est ce qu’un Beau Bug pour toi ?
C’est un bug qui est beau.

Un petit conseil en image à nous donner ou à nos lecteurs ?
Arrête de mâcher ton chewing gum la bouche ouverte steuplé. ☺ (Et oui l’image ce n’est pas qu’une histoire de fringues)

Suivre Julie Vous Aime : 
Site Officiel
Instagram
Facebook1560753_675943832449584_413908416_n