InClose – Whatever EP

1 an après FUNK EP et Circle Of Love, le jeune producteur français Inclose dévoile un troisième Ep baptisé Whatever sur le label 33 Neons (http://www.33neons.net/). A seulement 20 ans et déjà en première partie d’artistes comme Rone, le jeune garçon, membre du crew Thé Chaud, trace sa voie entre UK house et nu-disco, à coup d’envolées énergiques et de synthés extatiques. Le Beau Bug vous en dit plus sur ce nouveau projet.

Au fil de l’écoute, on traverse les étendues sonores de l’artiste où s’entremêlent mélancolie et fureur de vivre. La plage sonore éponyme s’habille de la voix chaude de Jayhem, propulsée par des beats métronomiques et délicats. Le piano ajoute de l’intensité à la composition et plonge les esprits dans une quiétude harmonieuse. Les rondeurs house de Guimauve exercent un magnétisme volubile au creux de nos oreilles. Breath se tourne vers une esthétique revival, avec une ribambelle de rythmes conciliant électro post-eighties et riffs sensibles.

On termine Whatever avec deux versions du titre éponyme : KorgBrain (Kitsuné, Police Records…) livre un remix du single orienté techno mélodique ; et InClose un radio edit afin de diffuser le titre plus facilement.

L’artiste a de nombreuses cartes en main et peut se permettre de naviguer, avec une certaine aisance, vers de nouveaux terrains de jeux. Whatever témoigne d’une grande agilité aux platines, malgré un léger manque d’originalité, de quoi le démarquer d’une vaste production électronique un peu trop orientée club. L’avenir semble prometteur pour ce jeune producteur qui secoue déjà quelques clubs célèbres comme le Badaboum (Paris) ou la Grande Centrale (Dijon).

Tendrement, Le Beau Bug.