Hail, Caesar des frères Cohen

Pour leur dernier film, Joël et Ethan Cohen se sont bien amusés : un casting gonflé à bloc, des décors et des costumes de folie, et des chorégraphies improbables. Si la critique n’est pas unanime sur Hail, Caesar, tout le monde sera d’accord pour dire que coté réalisation ça s’est vraiment fait plaisir !

josh2

Le pitch : La folle journée d’Eddie Mannix va nous entraîner dans les coulisses d’un grand studio Hollywoodien. Une époque où la machine à rêves turbinait sans relâche pour régaler indifféremment ses spectateurs de péplums, de comédies musicales, d’adaptations de pièces de théâtre raffinées, de westerns ou encore de ballets nautiques en tous genres. Eddie Mannix est fixer chez Capitole, un des plus célèbres Studios de cinéma américain de l’époque. Il y est chargé de régler tous les problèmes inhérents à chacun de leurs films. Un travail qui ne connaît ni les horaires, ni la routine. En une seule journée il va devoir gérer aussi bien les susceptibilités des différentes communautés religieuses, pour pouvoir valider leur adaptation de la Bible en Technicolor, que celles du très précieux réalisateur vedette Laurence Laurentz qui n’apprécie que modérément qu’on lui ait attribué le jeune espoir du western comme tête d’affiche de son prochain drame psychologique. Il règle à la chaîne le pétrin dans lequel les artistes du studio ont l’art et la manière de se précipiter tous seuls. En plus de sortir une starlette des griffes de la police, ou de sauver la réputation et la carrière de DeeAnna Moran la reine du ballet nautique, Eddie Mannix va devoir élucider les agissements louches du virtuose de claquettes, Burt Gurney. Cerise sur le gâteau, il a maille à partir avec un obscur groupuscule d’activistes politique qui, en plein tournage de la fameuse superproduction biblique AVE CAESAR lui réclame une rançon pour l’enlèvement de la plus grosse star du Studio, Baird Whitlok. Le tout en essayant de juguler les ardeurs journalistiques des deux jumelles et chroniqueuses ennemies, Thora et Thessaly Thacker. La journée promet d’être mouvementée.

channing tatum

Bienvenue au Studio Capitole, dans le Hollywood des années 1950 pour toute une journée, aux cotés de Eddie Mannix, qui est en charge de… tout, pour le dire simplement. On trouve en lui un homme légèrement dépassé par son temps, solitaire, et finalement assez juste. Autour d’Eddie, tout semble se compliquer, et ce n’est pas les acteurs ou journalistes passés à la moulinette à cerveau (accessoire que les frères Cohen semblent affectionner), qui risquent de l’aider.

scarlett

Finalement, si l’intrigue est un cran en dessous de ce à quoi nous avaient habitués les frères Cohen, on profite de la mise en scène des maîtres, qui passent par tous les genres ! On se retrouve dans un ballet nautique avec Scarlett Johanson, un péplum avec George Clooney en jupette… mais ce n’est pas tout, Jonah Hill, malgré une courte apparition, nous emmène dans un univers digne des meilleurs détectives privés. C’est sous nos yeux l’histoire du cinéma qui apparait, et ça c’est une réussite.

jonah

Vous regretterez peut-être de ne pas profiter beaucoup du casting qui est promis… Si l’excellente Tilda Swinton a deux rôles, il est vrai qu’elle n’apparait que très peu, comme tous les comédiens finalement. Mais, ne serait-ce pas en fait une façon de rendre hommage directement au cinéma, en se concentrant plus sur la mise en scène, les décors, que sur les performances ?

george

Vous serez surpris par ce film, de quelque façon que ce soit, mais il est certain que vous rirez aussi. Fidèles à eux même, Joel et Ethan Cohen livrent ici un film fidèle à leur œuvre, grotesque par moment, où l’on se moque et on critique. Si parfois on a eu le sang glacé, ici ce n’est pas le cas. Hail, Caesar déborde de gaité, vous rirez tout au long de ce pittoresque hommage au cinéma.

Bonus : Chapeau bas à Channing Tatum qui ne cesse de nous surprendre, que ce soit dans ce film ou depuis le début de l’année 2016. On ne vous en dit pas plus, et on vous laisse avec l’eau à bouche !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatorze + deux =