Grand Yellow – La Piscine

Vendredi 25 mai, la chanson française fait renaître le groupe Grand Yellow (l’inverse est aussi vrai) avec un premier album d’une volupté sans égale : La Piscine. Nous avions eu des frissons quant à leur premier EP sorti l’année dernière, On My Way, qui annonçait un duo à suivre de près. Aujourd’hui, nous découvrons sans plus tarder 14 fragments musicaux mélancoliques aux sonorités éclectiques.

Afin de nous replonger dans le bain, ou plutôt devrions nous dire, dans la piscine, Grand Yellow annonce la couleur en commençant par On My Way, morceau phare de l’EP éponyme découvert en 2017. Cette pop électro se joint à un clip des plus contemporains, illustrant 2 silhouettes en mouvement, sillonnant un corps, aussi démesuré que leur talent.

Nous comprenons bien assez vite que Nicolas Berrivin et Clémence Pied ont fait le choix d’un album bilingue, variants les plaisir et les ambiances.

La Piscine (Partie 1)
résonne tragiquement en nous, nous flânons sur les bords, les souvenirs nous hantent et les sons embaument nos coeurs, caressent nos plaies, laissant apparaitre un nouvel horizon.

La nuit, huitième morceau de cet opus, est une réelle surprise, esquissant un nouvel univers, de nouvelles inspirations. L’instru galactique pourrait nous faire penser à l’arrivée des extraterrestres de Mars Attack ou encore un film de Luc Besson.

L’ambiance futuriste du duo se confirme dans Round Dance, 3 minutes 17 de rêveries intenses rythmées par la douce voix de Clémence Pied, ensorceleuse des temps modernes. Entre quatrième dimension et chute sans fin, nos corps sont plumes et nos esprits vagabondent inlassablement.

L’un des coups de coeur remis plusieurs fois à l’écoute n’est autre que If You Want ItQuand l’amour vient sonner à notre porte tout doucement, ou bien encore renaitre de ses cendres, rien de plus explicite qu’un morceau de moins de 3 minutes pour se laisser aller sans hésiter. Mais, seulement si tu le veux vraiment.

“25 minutes de retard.
Elle s’est probablement attardée dans la salle de bain
Peut-être a-t-elle connu certaines difficultés à trouver sa lotion pour les seins.
Vérifier son portable malgré tout.
Sophrologie mec. Sophrologie.”

Quoi de mieux que de finir un album par une révélation ? Il est également possible de parler de claque dans ce cas. Sophrologie clôture cet album avec finesse et sens, Clémence Pied et Nicolas Rey s’allient et nous racontent l’histoire des rencontres modernes, détaillant l’angoisse et les attentes d’un premier rendez-vous. Les mots dansent sur les notes de Nicolas Berrivin, et nous écoutons attentivement. Pas assez apparemment, on la remet.

Nous avions parlé ici de leur EP, On My Way.

Retrouvez Grand Yellow sur les internets :
Facebook
Twitter
Instagram
Soundcloud
Youtube
Website

Tendrement,
Louise Dornier
Le Beau Bug

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 + quatorze =