FKJ – French Kiwi Juice

Sorti ce 3 mars 2017, chez Roche Musique, le premier album de FKJ, French Kiwi Juice est un régal. C’est en 2015 qu’il nous a fait découvrir le premier single de son album avec Better Give U Up, suivi cette année de Go Back Home, Skyline et Why Are There Boundaries. Le printemps arrive et French Kiwi Juice vous accompagnera sur des ondes positives et décontractés.

12 titres façon French Touch, French Kiwi Juice est un album qui nous ouvre les portes de la décontraction dans des airs sophistiqués et sensuels. Les morceaux suivent plus ou moins la même formule composée de riffs et échantillons sonores couplés puis découplés comme on peut l’entendre sur Better Give U Up ou Canggu.

Cependant certains morceaux viennent apporter LA touche qui donne la différence. On remarque le très bon Vibin’Out avec la rencontre de June Marieezy aka (((O))). Sa voix douce et sensuelle complète à merveille l’instrumental à base de tempo lent pour un rendu assez séduisant.

Suit le lumineux Blessed, dans lequel on découvre alors une nouvelle facette de sa musique où FKJ choisit d’insérer sa voix. Ses chants doux et aiguë ajoute à ce morceau un instant d’évasion.

French Kiwi Juice est à écouter sans modération. 


Vincent Fenton a maintenant 22 ans et est né a Tours. C’est surtout un musicien qui s’exerce depuis ses 12 ans et composait déjà à l’âge 14 ans. Il commence par apprendre la guitare, jeune il écoutait pas mal de hip-hop, soul et funk pour ensuite le retranscrire au piano et finit par apprendre le saxophone. À 15 ans, il commence à toucher aux machines. Il étudie pendant 2 ans le son et l’audio visuel à Angoulême et travaille en parallèle en tant qu’ingé son. Il entre dans la famille de la Roche Musique par l’intermédiaire de son ami Jean Janin aka Cézaire en 2012 chez qui il sort son premier EP The Twins suivi du single Lying Together qui le propulse dans le monde de la musique.

Vincent Fenton aka FKJ s’est fait connaitre pour ses talents d’autodidacte et d’improvisateur. C’est un artiste qui s’amuse à créer et recréer, et qui ne cesse d’évoluer et de se perfectionner, dans un son lent et doux aux rythmes funk et soul. À l’entendre jouer on ne peut que être réceptif.

FKJ sur les internets :
Son Deezer
Son Facebook
Son Label

Tendrement,
Laurène,
Le Beau Bug.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × 2 =